/news/society

Données de la SAAQ

Les jeunes boudent le permis de conduire

TVA Nouvelles

Les jeunes de 16 à 19 ans semblent de moins en moins pressés de passer leur permis de conduire selon les dernières données de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

À Montréal, par exemple, le nombre de jeunes de 16 à 19 ans qui possèdent un permis de conduire est passé de 28 à 16% entre 1997 et 2017.

À Laval, ce chiffre est passé de 39 à 28%.

«Les gens dans les régions rurales ont besoin de se déplacer et comme il y a plus ou moins de moyens alternatifs à la voiture... Alors qu’en ville, nous avons accès au transport en commun», a expliqué le porte-parole de la SAAQ, Gino Desrosiers.

Les jeunes gens rencontrés par TVA Nouvelles témoignent en effet de cette réalité.

«J’utilisais juste mon permis de conduire quand je venais de la campagne et je stationnais mon auto quelque part. Après, je ne l’utilisais plus, c’est l’enfer conduire à Montréal», a expliqué une jeune femme.

La ville de Québec a, elle aussi, connu une baisse de près de 5% en 10 ans chez les jeunes de 20 à 24 ans.

«Se rendre à l’université Laval, c’est beaucoup plus facile qu’il y a 20 ans, que ce soit en autobus, à vélo ou à pieds. Ce sont toutes ces options qui font que les jeunes en ville délaissent la voiture», a précisé M. Desrosiers.

Quatre régions ont cependant connu des hausses sur la période: le Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et l’Outaouais.