/news/culture

Les spectacles à ne pas manquer lors du festival M pour Montréal

Hubert Lenoir

COURTOISIE

Hubert Lenoir

Le festival M pour Montréal présentera, entre le 14 et le 19 novembre, une centaine d’artistes locaux et internationaux, dans différentes salles de spectacles à travers la ville.

Pour une 13e édition, M pour Montréal réunira différents acteurs du milieu musical dans le cadre du festival, décliné sous forme de collaborations et de conférences. Ce rendez-vous annuel du mois de novembre est devenu un point de rencontre prisé entre les professionnels de l’industrie, les mélomanes et les artistes. Des passionnés de musique se déplacent par centaine, des quatre coins du monde, pour créer des connexions uniques.

M pour Montréal s’est judicieusement illustrée avec une formule gagnante, dans laquelle tout le monde trouve son compte, en commençant par le public, qui pourra apprécier des performances d’artistes issus de la scène émergente ou de musiciens dont la réputation n’est plus à faire. Du matin jusqu’au soir, durant quatre jours seulement, la musique sera le poumon de la métropole.

Pour être sûr d’être au bon endroit, au bon moment, voici les spectacles à ne pas manquer durant les quatre jours de l’évènement.

Jour 1 : The Garrys x Partner x Hubert Lenoir

Hubert Lenoir s’amène sur la scène de La Sala Rossa ce mercredi, dès 23 h, avec son matériel éclaté. Celui qui a volé le spectacle au dernier gala de l’ADISQ en remportant trois Félix, dont celui de Révélation de l’année, risque de vous en donner pour votre argent. Pour réchauffer la scène, sa prestation sera précédée par celles de The Garrys, à 21 h, et de Partner, à 22 h.

Mercredi, 14 novembre, à La Sala Rossa, 4848, boulevard Saint-Laurent.

Prix : 22,50 $

Jour 2 : Theodore x Daysormay x Les Louanges

Les Louanges, alias Vincent Roberge, présente les chansons de son plus récent album, intitulé «La nuit est une panthère», à l’Astral, ce jeudi après-midi. Sa musique, toujours saupoudrée d’une touche d’humour et de fantaisie, est un savant mélange de hip-hop, de jazz et de pop. Un peu plus tôt dans la journée, ce sont les artistes Theodore et Daysormay qui se succèderont sur la scène pour offrir une performance, à 14 h 30, puis à 15 h 05.

Jeudi, 15 novembre, à l’Astral, 305, rue Sainte-Catherine Ouest.

Entrée libre

Jour 3 : Milk & Bone + Fjord

Ce n’est pas un, mais bien deux duos qui feront vibrer la scène du Mtélus (ancien Métropolis), ce vendredi. Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin pousseront les notes suaves de Milk & Bone, alors que Louis-Étienne Santais et Thomas Casault endosseront les mélodies de Fjord. Tous deux proposent un univers musical similaire, dans lequel l’électro et le pop se marient tout en douceur.

Vendredi, 16 novembre, au Mtélus, 59, rue Saint-Catherine Est.

Prix : 30 $

Jour 4 : Elliot Maginot x Hein Cooper + Invités

C’est l’occasion d’entendre le matériel tout neuf de l’auteur-compositeur-interprète Elliot Maginot. Son deuxième album, «Comrades», qui a vu le jour au début du mois de novembre, est un heureux mélange de folk et de pop onirique. Tout de suite après sa prestation, sur la scène du Théâtre Fairmont, c’est l’artiste australien Hein Cooper qui présentera son matériel, dont «Rusty», le succès musical qui l’a fait connaitre au Québec et ailleurs.

Samedi, 17 novembre, au Théâtre Fairmont, 5240, avenue du Parc.

Prix : 17,40 $

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.