/news/politics

Pascale Landry souligne l'amour de son père pour «la patrie et la famille»

TVA Nouvelles

Lors des funérailles d’État de Bernard Landry, sa fille Pascale a rendu hommage au grand amour de son père pour la «patrie et la famille», deux thèmes qui ont été «au cœur de sa vie».

«Il avait la profonde conviction que la patrie et la famille rassemblent toutes les deux des gens qui partagent une histoire, des valeurs et qui chaque jour décident de la nouvelle page du livre qu’ils vont écrire ensemble», a-t-elle déclaré.

«Pour lui, à quelque échelle que ce soit, les forts doivent protéger les faibles et soutenir l’atteinte de leur autonomie, a-t-elle ajouté. À quelque échelle que ce soit, il faut faire face ensemble aux épreuves, aux échecs et à l’adversité. À quelle que soit l’échelle, il faut vivre ensemble les départs qui nous attristent et les arrivées qui nous renforcent.»

À LIRE ÉGALEMENT:

Le Québec dit adieu à Bernard Landry

Un patriote qui a défendu le Québec avec fougue, dit Legault

Pascale Landry a notamment relaté les moments «exceptionnels» de son enfance avec un père «qui n’était pas vraiment comme tous les autres papas», notamment lors de la première élection du Parti québécois en 1976.

«Il nous emmenait partout. Des assemblées de cuisine, des réunions de militants, des débats avec des adversaires – Papa disait qu’en politique il n’y a pas d’ennemi, il n’y a que des adversaires –, des repas animés avec des esprits brillants, a-t-elle relaté. Aucune porte ne nous était fermée. Il tenait à ce que nous soyons instruits et éduqués.»

En vidéo ci-dessus, revoyez ce discours touchant dans lequel Pascale Landry dresse le portrait d’un père et d’un grand-père aimant, d’un politicien engagé et d’un grand humaniste.

Dans la même catégorie