/news/currentevents

Autoroute 50

Un camionneur dépasse des véhicules par l’accotement

Simon-Pier Ouellet | Journal de Montréal

Un poids lourd qui a dépassé à vive allure plusieurs voitures par l’accotement de l’autoroute 50, lundi, a sidéré un témoin par le danger de sa manœuvre.

Si bien que Samuel Hamel-Morrisson a filmé la scène. « Je voulais démontrer que les camionneurs peuvent être dangereux parfois. Il aurait pu y avoir un accident [...]. On n’en revenait pas. Je n’avais jamais vu ça », s’exclame le résident de Terrebonne, qui était le passager d’une des voitures dépassées.

Publiée sur Facebook, sa vidéo avait été vue plus de 115 000 fois en début de soirée mardi. Plusieurs internautes y ont ajouté des commentaires d’indignation.

M. Hamel-Morrisson raconte que le camionneur a dépassé par la droite cinq véhicules, avant de rentrer dans la voie derrière un autre poids lourd. Ce dernier aurait transporté des matières dangereuses et circulait à environ 70 km/h dans une zone de 100 km/h, selon le témoin. Cette circulation lente a irrité le conducteur du camion qui a effectué le dépassement en règle.

Interpellée, la Sûreté du Québec a entrepris mardi des démarches pour retrouver le camionneur. Il s’expose à une contravention de quelques centaines de dollars pour un dépassement illégal par la droite. Le Journal a tenté de joindre, sans succès, l’entreprise dont le logo apparaît sur le conteneur transporté par le poids lourd.

« C’est un comportement aux risques énormes. Avec des voitures à sa gauche et le garde-fou à sa droite, le camionneur n’avait aucun plan B », dénonce la propriétaire de l’école de conduite ConduiPro, Janet Laurin. Un grave accident aurait pu survenir, selon elle.

Route dangereuse

Plusieurs cas de conduite dangereuse de camionneurs ont été soulevés dans les médias, lançant un débat sur la question.

L’autoroute 50 est réputée dangereuse par sa configuration. Elle a été le théâtre de nombreux accidents mortels. Le député de Papineau et ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a dit durant la campagne électorale que son élargissement à quatre voies serait une priorité.