/regional/montreal/montreal

Un futur centre de tri dans l’est de Montréal

JOEL LEMAY / 24 HEURES / AGENCE QMI

La Ville de Montréal prévoit construire un centre de tri des matières recyclables dans l’est de l’île en 2024 en complément au centre de l’ouest qui ouvrira ses portes à Lachine l’année prochaine.

Le centre de tri à Lachine doit commencer ses activités dans la deuxième moitié de 2019 et aura une capacité de 100 000 tonnes par année. Le deuxième centre dans Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension pourrait également traiter 100 000 tonnes.

«C’est pour s’assurer que la Ville à terme ait l’ensemble des leviers, des installations qui lui appartiennent à 100 % où elle pourra faire des modifications, des améliorations au fur et à mesure que les exigences du marché varieront», a soutenu mardi le directeur du Service de l’environnement Roger Lachance devant la Commission sur les finances et l’administration, qui étudie le budget 2019.

D’ici ce temps, l’actuel centre de tri actuel dans le quartier Saint-Michel poursuivra ses activités. La Ville retournera en appel d’offres dans les prochaines semaines pour octroyer un nouveau contrat qui débutera à partir de 2020.

Au printemps, Montréal a décidé d’injecter 29,2 millions $ en 2018 et 2019 à Rebuts Solides Canadiens, qui exploite le centre à Saint-Michel, pour l’aider à passer à travers la crise du recyclable et éviter sa fermeture.

Collecte unique dans le Sud-Ouest

La mise en place de la collecte unique des matières dans les rues de l’arrondissement du Sud-Ouest a entraîné à ce jour des effets positifs, et la Ville aimerait que ce genre de service soit implanté dans d’autres arrondissements.

Depuis le 18 octobre, les déchets, le recyclage, les résidus alimentaires et les encombrants sont ramassés le même jour.

Selon le conseiller d’arrondissement Alain Vaillancourt, cette nouvelle façon de faire aurait entraîné une plus grande participation au compostage et une diminution des plaintes pour la salubrité.

Roger Lachance a aussi abondé en ce sens. «Cela ne fait pas longtemps que c’est commencé, et à date j’entends que des bonnes choses», a-t-il indiqué mardi.

Le Sud-Ouest est le seul arrondissement qui offre la collecte unique selon M. Lachance. «C’est clair qu’on va avoir ce type de discussions avec d’autres arrondissements dans un environnement similaire [à celui du Sud-Ouest] pour voir si ça peut s’appliquer», a-t-il affirmé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.