/regional/estduquebec/basstlaurent

Des lacunes à l’urgence de l’Hôpital d’Amqui

L'organisation des services à l'urgence de l'Hôpital d'Amqui, au Bas-Saint-Laurent, est remise en question dans un rapport du Protecteur de citoyen qui a enquêté à la suite d'une plainte d'un usager.

Le Protecteur questionne d'abord le fait que les inscriptions à l'urgence sont faites avant même le triage, ce qui est contraire au code de bonnes pratiques dans les urgences.

En plus, il n'y a parfois personne à l'urgence pour accueillir les patients parce que le commis qui y est affecté doit se déplacer à l'occasion pour d'autres tâches.

L'évaluation du niveau d'urgence de chaque cas est aussi problématique. Par exemple, il n'y a aucune estimation de la douleur des patients et le personnel manque de formation à ce chapitre.

Et puis enfin la salle d'attente de l'urgence de l'hôpital d'Amqui n'est pas surveillée en tout temps, que ce soit pour des raisons de sécurité ou alors pour constater une détérioration de l'état d'une personne, ce qui est aussi contraire aux normes

Le Protecteur du citoyen a donc formulé des recommandations. Le CISSS du Bas-St-Laurent soutient que des correctifs ont déjà été apportés.

Le Protecteur du citoyen a le pouvoir d'exiger un suivi de ses recommandations, ce qu'il va faire concernant la situation à l'urgence de l'hôpital d'Amqui.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.