/news/culture

«On tourne au vert»

Des productions audiovisuelles plus écoresponsables

Bénédicte Lebel | TVA Nouvelles

MELS, TVA et le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) souhaitent un virage environnemental dans le milieu du cinéma et de la télévision. Ils lancent ce jeudi «On tourne au vert», un plan d'action pour réduire l'empreinte écologique dans les productions audiovisuelles.

Les instigateurs de l'initiative souhaitent forcer l'industrie à se responsabiliser. Ils espèrent ainsi positionner le Québec dans le marché international

Une série de ressources pour réduire l'impact environnemental à chacune des étapes d'un projet sera mise à la disposition des équipes de production, tant sur le plan de la création de décors que de la consommation d'énergie durant le tournage. 

Les services de traiteur et la gestion des déchets font aussi partie de cette initiative.

«On va développer des outils qui bénéficieront à toute l'industrie. Ça va permettre de faciliter cette démarche d'intégration écoresponsable», indique Chrystal Healy, directrice des Affaires environnementales chez Québecor.

Pour ce faire, les équipes de production auront accès à un registre des fournisseurs écoresponsables et un guide de bonnes pratiques.

Parmi les mesures qui seront mises en place, il y a notamment le bannissement des bouteilles de plastique jetables qui sont utilisées sur les plateaux de tournage. 

De plus, des bornes de recharge pour les voitures électriques ont été installées un peu partout sur les terrains de MELS et à proximité de TVA.

Des formations seront proposées aux différents acteurs du milieu afin de les sensibiliser aux impacts environnementaux des productions audiovisuelles.

MELS et TVA croient que l'initiative «On tourne vert» permettra de devenir plus concurrentiels et d'attirer davantage de productions étrangères. 

Selon Michel Trudel, président de MELS, la demande est forte. 

«De plus en plus, les producteurs demandent à ce que nous soyons plus verts, c'est important pour eux de travailler avec des gens qui ont cette préoccupation-là», affirme-t-il.

Plusieurs mesures d'«On tourne vert» sont déjà en place, mais l'ensemble du plan d'action sera prêt dès 2019.