/news/society

Nouveau traitement pour les personnes allergiques aux arachides?

siwaporn999 - stock.adobe.com

Les résultats d’un vaste traitement expérimental testé dans 10 pays sur près de 600 participants allergiques aux arachides donnent espoir aux personnes aux prises avec cet allergène qui peut entraîner la mort.

C’est qu’après une année de traitement, la plupart des participants ont été en mesure d’ingérer deux arachides sans avoir aucun symptôme.

De la protéine d'arachides en comprimés

Pour en arriver là, pendant 12 mois, certains participants ont été exposés aux arachides grâce à de l’immunothérapie orale, pouvait-on lire, dimanche, dans un rapport du «New England Journal of Medicine».

Au début, dans leurs comprimés se trouvait de la protéine d’arachides représentant le tiers d’une vraie arachide.

Sur les 554 participants, les deux tiers ont vu leur dose d’allergène augmenter toutes les deux semaines jusqu’à l’atteinte de la phase de maintenance, équivalant à une arachide par jour.

Le tiers restant des participants recevait plutôt un comprimé placebo. La plupart des personnes qui ont participé au traitement expérimental étaient des jeunes entre 4 et 17 ans. Ils étaient 496 sur les 554 participants âgés globalement entre 4 et 55 ans.

Après une année de traitement, une portion des participants a même pu manger 4 arachides, sous supervision médicale, sans souffrir d’aucun symptôme.

De plus, les chercheurs ont noté que les participants avaient ressenti moins d’effets secondaires que prévu durant l’étude.

«Il est normal que ce processus déclenche certains symptômes allergiques chez de nombreux patients», a déclaré le Dr Brian Vickery, auteur principal de l’étude.

«Mais un tiers des participants a terminé l’étude en ayant que des effets secondaires bénins, tels que maux d’estomac», a-t-il précisé.

Le rapport du traitement note tout de même que 11 enfants ont dû quitter le programme, car ils souffraient d’effets secondaires sévères.

Pas une cure

En testant près de 600 personnes dans 66 centres de recherche, les auteurs de l’étude ne souhaitaient pas éliminer complètement leur allergie aux arachides.

«Ce n’est pas une cure», a assuré le Dr Vickery.

«Ça ne fera pas disparaître l’allergie. Le but n'est pas de les amener à ne plus être allergiques aux arachides, mais de leur permettre de manger ce qu'ils veulent», a-t-il ajouté.

Aimmune Therapeutics Inc., la pharmaceutique californienne qui a créé le produit expérimental, doit le soumettre à l'agence américaine responsable de la sécurité alimentaire (FDA) en décembre en vue d’une commercialisation éventuelle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.