/news/currentevents

En route vers la maison, deux soeurs perdent la vie

Antoine Lacroix et Axel Marchand-Lamothe | Agence QMI

Deux «sœurs avec tout l’avenir devant elles» étaient en route vers la résidence familiale pour la fin de semaine lorsqu’elles sont décédées vendredi dans une collision frontale sur la meurtrière route 158, à Saint-Alexis, dans Lanaudière.

«J’ai perdu deux filles dans cet accident-là. Elles étaient deux jeunes à leurs affaires, qui avaient des projets de vie. Je te parle et je regarde les places où elles s’assoyaient, maintenant elles vont rester vides», parvient à articuler en étouffant un sanglot Lucie Dupuis, mère adoptive des victimes.

Les deux filles de 20 ans, Émily Desrochers et Elianna Ly, se connaissaient depuis maintenant huit ans.

Émily avait été adoptée à l’âge de 11 mois en Chine. Elianna avait de son côté été prise en charge par Mme Dupuis et son conjoint, Claude Desrochers, à titre de famille d’accueil alors qu’elle n’avait que 12 ans.

«Les deux filles étudiaient au Cégep Montmorency à Laval et étaient dans les résidences étudiantes. Elles voyageaient ensemble la fin de semaine pour revenir travailler ici», explique la mère de famille.

Collision frontale

L’accident est survenu à 21 h 20 vendredi lorsqu’Émily aurait perdu la maîtrise de son véhicule après une manœuvre de dépassement, alors que les conditions météo étaient mauvaises.

Sa voiture a heurté de plein fouet le véhicule qui venait en sens inverse.

«Je comprends que c’est un accident. Par contre, ce n’est pas d’aujourd’hui que la route 158 est reconnue pour être dangereuse, il serait temps que le ministère se penche là-dessus et la rende plus sécuritaire», lance avec émotion Lucie Dupuis.

Les deux jeunes femmes étaient «très appréciées» par leur entourage. «De voir tous les messages pour elles, ça nous montre qu’on n’a pas raté notre coup», souffle Mme Dupuis.

Très appréciées

Émily Desrochers avait commencé ses études collégiales en sciences nature avant de se diriger vers l’architecture. Sportive, elle faisait partie de l’équipe de cross-country du cégep, les Nomades de Montmorency.

«Sa présence rassurante et son écoute vont me manquer énormément, confie sa coéquipière, Noémie Maurais. Elle n’avait aucune méchanceté. Même si elle était compétitive, elle avait beaucoup de bonté.»

De son côté, Elianna Ly étudiait en communication médias et souhaitait faire carrière en relations publiques.

«Elle était toujours souriante, toujours de bonne humeur. Elle était facile d’approche, sociable, authentique, évoque Sandrine Gendron, une collègue de classe. Je me retrouve complètement sous le choc.»

Les funérailles se dérouleront samedi de 13 h à 16 h à la résidence funéraire de Lanaudière, à Saint-Charles-Borromée.

Dans la même catégorie