/news/society

Les Québécois sont fidèles à leurs épiciers

TVA Nouvelles

Les Québécois aiment leurs épiciers et ne comptent pas de si tôt faire leur épicerie en ligne.

C’est ce que démontrent les résultats d’un vaste sondage canadien présenté, samedi, dans le cadre du 63e congrès de l'Association des détaillants en alimentation du Québec.

Les Canadiens, mais surtout les Québécois, sont très attachés aux épiciers traditionnels et veulent obtenir du service lorsqu’ils font leur épicerie.

«L’épicier, sa force, c’est le service. C’est ce qui ressort de façon marquée dans l’étude. Plus de 82 % des répondants disent rechercher du service à l’épicerie», a expliqué Pierre-Alexandre Blouin de l’Association des détaillants en alimentation du Québec, mardi, en entrevue avec Mario Dumont.

Si le prix demeure un facteur important pour bon nombre de consommateurs, les Canadiens ne sont pas prêts à sacrifier leurs besoins de service pour obtenir les prix concurrentiels que pourraient offrir certains géants, comme Amazon.

Les répondants ont affirmé à 49,4 % ne pas avoir déjà acheté de l’épicerie en ligne et ne pas planifier le faire.

Cet intérêt pour le service à la clientèle se manifeste aussi dans la faible popularité des caisses libre-service. Selon le sondage, les Québécois sont les Canadiens qui les utilisent le moins.

Attachés à leurs épiciers, les Canadiens visitent au moins une épicerie, une fois par semaine. Lors de cette visite, les répondants ont soutenu passer en moyenne 32 minutes en magasin. Si 42,3 % des Canadiens visitent régulièrement 2 épiceries pour faire leurs emplettes, les consommateurs du Québec n’en visitent qu’une seule dans une proportion de plus de 20 %.

Selon les résultats du sondage, les Québécois sont à la recherche de plus de fraîcheur à l’épicerie par rapport aux répondants des autres provinces canadiennes.

Si 17 % des Québécois marchent pour se rendre à l’épicerie, 85 % des répondants des Prairies ont confié qu’ils utilisaient leur voiture.

Mené par Sylvain Charlebois, professeur titulaire à la faculté de Management et d'Agroalimentaire de l'Université de Dalhousie, ce sondage a voulu évaluer les comportements d’achats des Canadiens par rapport à l’épicerie.

Le sondage a été réalisé du 12 au 15 octobre 2018 auprès de 1053 répondants provenant de tout le Canada

.