/news/world

Le bilan du «Camp Fire» grimpe à 81 morts

Agence France-Presse

Le bilan du «Camp Fire», l'incendie dévastateur le plus meurtrier de l'histoire de la Californie, est monté à 81 morts avec la découverte de deux nouvelles dépouilles, ont annoncé mardi des responsables.

Le nombre de personnes portées disparues dans l'incendie est passé de 200 à 870, un chiffre qui a évolué ces derniers jours à cause de la confusion entourant la recherche de corps dans la ville de Paradise, en grande partie détruite par les flammes. Ce nombre a culminé samedi à 1 276 et était de 699 lundi.

À LIRE ÉGALEMENT

Un chauffeur d’autobus a tout fait pour sauver 22 enfants des feux de forêt

Encore 10 jours d’enfer à venir en Californie

La Californie en deuil après un bilan de 77 morts

L'incendie, qui a détruit 61 500 hectares et plus de 12 600 maisons depuis le 8 novembre dans le nord de l'État, est maintenant contenu à 75%.

Trois autres personnes sont mortes dans un deuxième incendie majeur qui a frappé Malibu dans le sud de la Californie.

Les responsables se préparent maintenant à des pluies abondantes mercredi et peut-être plus tard dans la semaine, ce qui aidera à éteindre l'incendie, mais pourrait provoquer des inondations soudaines, transformant les cendres et la suie en une pâte épaisse et éventuellement emportant des restes humains.

Le président Donald Trump s'est rendu à Paradise samedi pour constater l'ampleur des dégâts.

Dans la même catégorie