/regional/estduquebec/cotenord

La rencontre entre Hydro et les Innus ne donne pas les résultats escomptés

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles

La manifestation près de la route du chantier hydroélectrique de la rivière Romaine se poursuit.

La rencontre entre le président d'Hydro-Québec Production, David Murray, et le chef de la communauté innue de Nutashkuan, Rodrigue Wapistan, qui s'est tenue jeudi a Havre-Saint-Pierre, n'a pas donné de résultats.

Une trentaine de manifestants se trouvent sur les lieux, sous une surveillance accrue de la Sûreté du Québec (SQ).

Le chef donne du temps à la société d'État pour prendre des engagements au sujet du déboisement des bassins du complexe hydroélectrique, un des deux sujets qui créent de l'insatisfaction chez les Innus.

«On s'est donné jusqu'à mercredi pour dénouer l'impasse. David Murray va contacter ses patrons»­, a indiqué le chef, qui a confirmé que la route du chantier hydroélectrique ne sera pas bloquée. La circulation sera toutefois ralentie à compter de demain.

«Je ne veux pas vraiment donner de détails sur les points de discussion. Pour l'instant, ce qui est important, c'est de continuer d'avoir des discussions ouvertes, de bonnes discussions avec la communauté», a dit David Murray, après sa rencontre d'un peu plus de deux heures avec le chef.

Le second sujet qui soulève la colère des manifestants est l'intervention d'agents de la faune auprès d'un membre de la communauté innue au campement du chantier hydroélectrique.

Dans la même catégorie