/finance/realestate

Quartier des spectacles

Deux tours de plus de 50 étages sur le site de l’ancien Spectrum

Guillaume Picard | Agence QMI

Le promoteur Devimco Immobilier souhaite construire deux tours jumelles de 51 et de 53 étages dans le Quartier des spectacles, à Montréal. Mais le problème, c’est qu’il n’est pas encore passé par les instances en place dans l’arrondissement de Ville-Marie et qu’il pourrait ainsi devoir retourner à la planche à dessin.

Le projet de 700 millions $, baptisé Maestria, est porté également par le Fonds immobilier de solidarité FTQ et Fiera Immobilier. Les trois partenaires ont précisé jeudi, par communiqué, que Maestria serait le «plus grand projet immobilier mixte jamais construit dans le Quartier des spectacles».

Les tours Maestria seraient réalisées en partie sur l’ancien site du Spectrum de Montréal, dont la démolition remonte à 10 ans déjà. Le terrain est en friche depuis tout ce temps et le Fonds immobilier de solidarité FTQ y projetait un projet moins ambitieux avec Canderel, la Tour du QdS, qui n’a jamais levé de terre.

Le hic, c’est que l’administration de la mairesse Valérie Plante n’a jamais entendu parler de la nouvelle mouture du projet immobilier, qui serait très imposante pour ce secteur du centre-ville.

Tours à Montréal

https://maestriacondos.com

 

«C’est un "stunt" publicitaire, le promoteur a voulu lancer son projet dans l’espace public avant même de l’avoir présenté aux instances en arrondissement. Il voulait faire un coup d’éclat», a dit Robert Beaudry, conseiller de Ville-Marie et responsable du développement économique au comité exécutif, jeudi.

Selon lui, «le projet va peut-être devoir se modifier éventuellement compte tenu des critères qui vont être demandés par le Conseil consultatif d’urbanisme [de l’arrondissement de Ville-Marie] sur lequel siègent des élus et des professionnels, des architectes et des urbanistes. Après ça, ça va être passé en consultations publiques et là aussi d’autres critères vont être demandés au promoteur d’un éventuel projet. Parce qu’il faut savoir qu’au départ, on avait un autre projet sur ce site-là, il était enchâssé dans un règlement. Là, c’est une modification réglementaire, car le plan de l’ancien projet, on doit le sortir du règlement pour rentrer un nouveau plan.»

Devimco Immobilier a annoncé jeudi son intention de lancer les travaux de construction à la fin de 2019 pour une durée de trois ans. La mise en marché des 1000 condos et des 500 appartements locatifs devait commencer dès février 2019, selon les plans. Les superficies iraient de 300 à 2500 pieds carrés.

«Nous sommes fiers de réaliser un projet distinctif et avant-gardiste qui contribuera à améliorer le visage urbain de ce secteur artistique en pleine effervescence. Par ce projet emblématique, nous souhaitons poursuivre la tradition de Devimco en créant un milieu de vie où la mixité d’usage permettra de servir tant les résidents du projet que les visiteurs de ce secteur très prisé à Montréal», a dit Serge Goulet, président de Devimco Immobilier.

Une passerelle au 25e étage

Les promoteurs rivalisent d'ingéniosité pour doter leurs projets des dernières tendances et des attraits les plus en vogue. Maestria en regorgerait, à commencer par une passerelle aménagée entre les tours.

«Située au 25e étage des deux tours, la passerelle sera aménagée pour que les résidents soient véritablement aux premières loges de tous les événements culturels tenus à la place des Festivals», a indiqué Daniel Arbour, associé principal de la firme Lemay.

Le projet prévoit aussi une piscine intérieure semi-olympique avec des corridors de nage, sans oublier une piscine extérieure avec spa, un circuit thermal de bains et spa scandinave, une salle d’exercice de 4800 pieds carrés, une salle de golf virtuel, une salle de cinéma, une salle multifonctionnelle, une salle de jeu et des studios de répétition de musique et des ateliers de création.

Au pied des tours, un basilaire commercial de 51 000 pieds carrés abriterait des restaurants, des cafés et des commerces de proximité. Il y aurait aussi, en sous-sol, plus de 500 cases de stationnement. Les deux tours seraient accessibles par les rues Jeanne-Mance, de Bleury et Sainte-Catherine Ouest.