/finance/realestate

Quartier des spectacles

Un projet de 700 millions $ qui cible les investisseurs chinois

Philippe Orfali | Agence QMI

Courtoisie

C’est en français, en anglais et... en chinois que les promoteurs d’un projet immobilier de 700 millions $ tentent d’attirer de précieux investisseurs.

Dévoilé en grande pompe jeudi, Maestria, le nouveau projet de tours jumelles de 51 et 53 étages au cœur du Quartier des spectacles, ne cache pas son intérêt pour la clientèle étrangère, notamment chinoise. Son site web a même été traduit en mandarin pour cette raison.

«C’est une question de mise en marché. La plupart des grands projets affichent maintenant en trois langues», souligne-t-on chez Devimco, le promoteur immobilier à l’origine de ce projet, qui sera situé où se tenait autrefois le Spectrum, à l’angle des rues de Bleury et Sainte-Catherine Ouest.

«On est aussi à deux portes du quartier chinois, alors on a pensé que c’était logique d’utiliser cette langue.»

Le projet comptera 1000 condos, dont la valeur oscillera entre 250 000 $ et 2 millions $ dans les étages supérieurs, et 500 logements locatifs, plus près du sol. Le loyer pourrait varier de 1000 $ à 3000 $ selon l’unité. Les logements seront accessibles par les rues Jeanne-Mance, de Bleury et Sainte-Catherine Ouest.

Plus de 10 ans après avoir fait l’acquisition de cet immense terrain, et un an après avoir renoncé à un projet d’espaces de bureaux à cet endroit, le Fonds immobilier de solidarité FTQ s’est allié à Devimco et à Fiera Immobilier pour créer ces deux tours.

Le projet a été conçu en collaboration avec Lemay architectes pour s’intégrer au Quartier des spectacles.

Plus d’Investissements étrangers

Parmi les acheteurs de ces condos : des propriétaires-occupants, mais également des investisseurs étrangers. Ils sont de plus en plus nombreux à lorgner le marché montréalais, maintenant que les règles ont été resserrées à Toronto et à Vancouver.

Actuellement, les investisseurs, toutes nationalités confondues, peuvent représenter jusqu’à 20 % des acheteurs en moyenne. Les détenteurs de passeports étrangers ne représenteraient que 2 à 3 % de la clientèle, avance le Fonds immobilier FTQ.

Sauf que dans l’arrondissement Ville-Marie, cette proportion est passée de 6,4 % en 2016 à 11,9 % en 2018. Une source de préoccupation pour la mairesse Valérie Plante.

Obstacles en vue

La mise en marché est prévue dès février et les promoteurs s’attendent à entamer la construction d’ici un an.

Cela dit, ils pourraient rencontrer certaines difficultés, car l’administration Plante n’avait absolument pas été informée au préalable de l’existence de cet imposant projet immobilier.

L’annonce de jeudi a d’ailleurs été accueillie tièdement par Robert Beaudry, conseiller de Ville-Marie et responsable du développement économique au comité exécutif.

«C’est un ''stunt'' publicitaire, le promoteur a voulu lancer son projet dans l’espace public avant même de l’avoir présenté aux instances en arrondissement. Il voulait faire un coup d’éclat.»

Maestria

- 700 millions $

- 2 tours de 51 et 53 étages

- 1500 logements, dont 1000 condos et 500 appartements locatifs

- Commerces, restos et cafés

- Un «sky lounge» permettant d’observer le quartier des spectacles

- En attente de l’approbation de la Ville

Dans la même catégorie