/finance/homepage

Sunwing mise sur les forfaits à la carte et les départs en régions

Sylvie Lemieux | Le Journal de Montréal

Photo Chantal Poirier

La guerre entre voyagistes pour gagner le cœur des Québécois va prendre de l’ampleur au cours des prochains mois. Sunwing entend offrir plus de vols et de destinations aux voyageurs.

Dès cet hiver, le voyagiste propose une dizaine de nouvelles destinations, dont Puerto Vallarta, Saint-Martin, Acapulco et Miami, lieu de départ des croisières vers les Caraïbes.

«Nous donnons aux consommateurs des options qui n’existaient pas avant, explique Sam Char, vice-président exécutif, Québec. Les destinations soleil deviennent plus abordables pour la clientèle de plusieurs régions du Québec qui n’a pas à payer en plus un déplacement vers Montréal pour prendre l’avion. Le pari était risqué, mais les résultats sont au rendez-vous».

L’entreprise offre des départs à partir de six aéroports québécois. En plus de Montréal et de Québec, elle propose ses services à partir de Mont-Joli, Bagotville-Saguenay, Sept-Îles et Val-d’Or.

Aéroport de Québec

Dans sa stratégie, l’aéroport de Québec occupe une place importante. L’offre de Sunwing au départ de Québec est de 75 000 sièges durant la période hivernale.

Les vacanciers auront dès cet hiver la possibilité de prendre un vol direct vers Miami et Puerto Vallarta, au Mexique, en plus des départs vers Cuba, Panama et la République dominicaine.

Le transporteur propose des vols vers le sud à partir de Mont-Joli depuis l’an dernier. Une première saison marquée par le succès, selon Lyne Chayer, directrice générale Québec, sans toutefois donner de chiffres sur le nombre de sièges offerts.

Face à l’engouement, Sunwing a donc décidé de prolonger de quatre semaines son offre de services au printemps 2019 à partir de cet aéroport du Bas-Saint-Laurent.

Le voyagiste élargit aussi son offre hôtelière. Sa division Blue Diamond compte aujourd’hui 37 hôtels et près de 15 000 chambres, en plus de son partenariat avec la chaîne espagnole Riu, qui compte à elle seule plus de 22 000 chambres dans une quarantaine d’établissements.

Forfaits à la carte

Autre offensive : le voyagiste prépare une nouvelle offre de forfaits à la carte. Les vacanciers pourront ainsi choisir la durée de leur voyage, qu’il soit de quatre, sept ou 10 jours, voire plus. Ils auront aussi la possibilité de changer d’hôtel durant leur séjour et même de choisir un établissement en dehors du réseau de Sunwing. Ils pourront aussi voyager avec un autre transporteur s’ils le désirent.

«Nous voulons offrir plus de flexibilité à notre clientèle. Les voyageurs, surtout ceux de la nouvelle génération, ne veulent pas forcément dormir sept nuits au même endroit. Ils veulent découvrir de nouveaux endroits. Ils pourront ainsi réserver ce qu’ils veulent selon leurs besoins», explique Lyne Chayer, qui se prépare à prendre la relève de M. Char.

Ces nouveaux forfaits à la carte devraient être offerts en 2020. Ce projet nécessite un développement technologique important pour s’assurer que les systèmes de réservation des établissements et des transporteurs sont bien connectés.

Destinations prisées

Parmi la cinquantaine de destinations offertes, Cuba est de loin la plus populaire auprès des clients de Sunwing.

«Nous y transportons quelque 165 000 passagers durant l’hiver, ce qui fait de nous le fournisseur numéro un pour cette destination au monde», précise Mme Chayer.

Les Québécois sont aussi de plus en plus nombreux à s’y rendre en été sur les ailes du transporteur, qui offre maintenant la destination à l’année à partir de Montréal et de Québec.

«Nous augmentons nos capacités chaque été, souligne M. Char. Avec les températures incertaines que l’on connaît au Québec, les gens choisissent davantage le Sud pour leurs vacances estivales.»

Signe de sa croissance continue, la division québécoise est à l’étroit dans ses bureaux actuels situés près de l’aéroport de Montréal. Un déménagement dans un nouveau bâtiment est prévu en 2019.

Profil

En 2017, l’entreprise a déclaré un chiffre d’affaires de 2 G$.

Sunwing compte 800 employés au Québec et plus de 3000 au Canada, et 18 000 travailleurs dans ses installations à l’étranger

Dans la même catégorie