/finance/homepage

Futur réseau 5G

Washington met en garde Ottawa contre les risques liés à Huawei

Pierre Couture | Agence QMI

archives, AFP

Le ton monte entre Washington et Ottawa. L’administration Trump demande au gouvernement Trudeau d’écarter l’équipementier chinois Huawei du futur réseau canadien de télécommunications 5G.

Au cours des derniers jours, les autorités américaines ont clairement signifié au Canada les risques liés à l’utilisation de la nouvelle technologie d’Huawei.

L’administration Trump croit qu’Huawei est susceptible d’intercepter des informations sensibles et de les partager avec le gouvernement chinois.

Les États-Unis font actuellement pression non seulement auprès du Canada, mais également auprès de leurs alliés comme l’Allemagne, l’Italie et le Japon.

Le gouvernement Trudeau n’a toujours pas pris de décision sur l’avenir de la technologie d’Huawei au Canada. L’Australie a décidé de son côté de bannir les produits d’Huawei de son futur réseau 5G sur son territoire.

Il faut dire que l’équipementier Huawei ne fait pas que vendre des infrastructures de réseaux 5G, il fabrique également des téléphones intelligents destinés au grand public.

Les Américains sont d’avis qu’Huawei recueille à l’insu des usagers des informations sensibles pour la sécurité nationale des États-Unis et de ses alliés.

Les États-Unis ont d’ailleurs bloqué sur leur territoire la vente d’équipements 5G d’Huawei ainsi que ses téléphones intelligents, dont le modèle Mate 20 Pro.

Aide financière

Washington promet d’aider financièrement le Canada s’il décide de se passer des produits chinois pour construire de nouveaux réseaux de télécommunications 5G.

Les nouveaux réseaux 5G permettent de multiplier les accès mobiles et de connecter d’innombrables objets du quotidien.

Les Américains craignent que l’utilisation d’équipements chinois ne facilite l’espionnage.

Huawei domine le marché mondial des équipements de télécommunications avec une part de 22 % contre 13 % au finlandais Nokia et 11 % au suédois Ericsson, selon les chiffres du «Wall Street Journal».

À l’échelle planétaire, Huawei apparaît pour le moment comme le seul véritable fournisseur de matériel 5G.