/finance

Vendredi fou et Cyber lundi : des dépenses d’un milliard $ au Québec

TVA Nouvelles

À un mois de Noël, les Québécois se laissent emporter par la frénésie du magasinage alors qu’ils pourraient être près de trois millions à chasser les aubaines pendant la fin de semaine du Vendredi fou et du Cyber lundi.

Ceux qui se laissent tenter dépensent en moyenne 350$, ce qui veut dire que les ventes pourraient atteindre un milliard, au Québec seulement.

À preuve, les stationnements des centres commerciaux de la région de Montréal étaient bondés dimanche.

«Il y a souvent une nouvelle clientèle qu’on n’a pas durant l’année, mais on a aussi nos clients réguliers parce qu’on les avise», confie une commerçante.

«Ça fait vraiment une différence sur les ventes le Vendredi fou. Il y a beaucoup, beaucoup plus de gens qui se déplacent parce qu’ils savent qu’il va y avoir des rabais», ajoute un autre.

Il y a trois ans à peine, seulement 29% des Québécois disaient vouloir profiter des offres du Vendredi fou alors qu’ils sont 43% cette année. Les accessoires informatiques et électroniques sont parmi les items les plus recherchés, suivi des vêtements et des articles de mode.

Dans la même catégorie