/finance/homepage

Les employés de la SAQ en grève jeudi

Stevens Leblanc | Archives Agence QMI

La SAQ vivra une autre journée de grève jeudi prochain alors que les syndiqués organisent une grande manifestation dans les environs de l’Assemblée nationale.

L’ensemble des succursales de la SAQ, outre celles qui pourraient être opérées par des cadres de la société d’État, sera donc fermé ce jeudi. La nouvelle a été annoncée dans une vidéo publiée sur Facebook par le syndicat lui-même.

La CAQ interpellée

Après avoir sollicité une rencontre d’urgence avec le ministre des Finances la semaine dernière, les syndiqués de la CSN ont décidé de lui préparer «une petite surprise» en allant manifester devant l’Assemblée nationale.

«Nous avons eu un retour. Nous avons eu accusé de réception, mais on veut s’assurer qu’il comprenne qu’on veut lui parler», affirme la présidente du SEMB-SAQ Katia Lelièvre, à propos du ministre Éric Girard. «Tout le monde dans les autobus, on s’en va à Québec», ajoute la présidente.

Les syndiqués assurent qu’ils se feront entendre lors de cette grande manifestation et précisent également que d’autres actions pourraient être à prévoir. «Ça va être cool devant l’Assemblée nationale, on va faire du bruit et on va interpeler le ministre et le premier ministre. [...] Sinon, on a plein d’autres surprises qui s’en viennent, donc soyez aux aguets», indique dans la vidéo Mme Lelièvre.

Des actions régionales sont aussi à prévoir dans les régions qui se trouvent «à plus de quatre heures de route de Québec».

De son côté, la direction de la société d’État s’est refusée à tout commentaire quant à cette autre journée de grève. «S’il y a une grève, nous serons prêts, mais pour l’instant c’est toujours au conditionnel de notre côté», a précisé Mathieu Gaudreault, porte-parole de la SAQ.

Alimenter les rumeurs

Dans la vidéo publiée sur le web, l’exécutif syndical fait le point avec ses membres sur les rumeurs de grève-surprise qui plane constamment sur les succursales. Tenant à rassurer les employés, la présidente du SEMB-SAQ assure que les clients ne connaîtront pas avant eux les journées de grève.

«Si on fait une grève-surprise, ça va être une grève-surprise et tout le monde va être surpris, y compris vous autres», lance Katia Lelièvre, invitant malgré tout les syndiqués à entretenir les rumeurs. «Ne vous fiez pas aux rumeurs, mais vous pouvez en partir, ça stress tout le monde et c’est parfait.»

Dans la même catégorie