/news/currentevents

Une femme originaire du Québec et son bébé tués par un grizzly

Agence QMI

Une femme originaire du Québec et son bébé de 10 mois ont été tués par un grizzly au Yukon, lundi, ont annoncé les autorités.

Valérie Théorêt, 37 ans, et la petite Adele Roesholt se trouvaient à l'extérieur d'une cabane dans le secteur du lac Einarson, près de Mayo et de la frontière avec les Territoires du Nord-Ouest, a expliqué le Bureau du coroner du Yukon dans un communiqué publié mardi.

 

Selon toute vraisemblance, la mère et sa fille étaient sorties de leur refuge lorsqu'un grizzly les a attaqués, les tuant toutes les deux, entre 10h et 15h.

C'est le conjoint de Valérie Théorêt, un trappeur nommé Gjermund Roesholt, qui a découvert les deux corps. L'homme revenait vers la cabane vers 15h45 après être allé inspecter ses lignes de trappes lorsqu'il a été attaqué par le grizzly, à une centaine de mètres du refuge.

Gjermund Roesholt a abattu l'ours, avant d'atteindre le refuge, où il a découvert les corps de son épouse et de sa fille.

La famille résidait dans le secteur depuis trois mois pour effectuer ses activités de trappe.

Valérie Théorêt enseignait en sixième année en immersion française à l'école primaire de Whitehorse, a rapporté le site Yukon News.

La Gendarmerie royale du Canda, le bureau du coroner du Yukon et Environnement Yukon ont ouvert une enquête sur ce drame

Il ne s'agit pas de la première attaque d'ours mortelle à survenir au pays cette année. En juillet dernier, un homme de 31 ans avait perdu la vie en tentant de protéger ses enfants lors de l'attaque d'un ours polaire sur l'île Sentry, au Nunavut.