/news/currentevents

Les deux suspects du meurtre à Beauport arrêtés dans le parc des Laurentides

Nicolas Saillant | Journal de Québec

Deux suspects en lien avec le meurtre de Jordan Tremblay à Québec ont été arrêtés après une opération qui est survenue à L’Étape dans le parc des Laurentides.

Ceux-ci seraient présentement interrogés par les policiers du SPVQ à la centrale du parc Victoria.

À LIRE ÉGALEMENT

Un homme agressé mortellement à Beauport

Selon la police de Québec, les deux suspects sont âgés de 27 et 41 ans. C’est le groupe d’intervention tactique du SPVQ qui a fait l’arrestation. À ce moment, les suspects étaient à bord d’un véhicule lorsqu’ils ont été interceptés. «L’enquête se poursuit afin d’établir les causes et les circonstances exactes de cet homicide», indique un communiqué de la police.

Jordan Tremblay, âgé de 26 ans, a été tué dans l’abri d’auto de la résidence de sa grand-mère sur la rue Sénégal à Beauport. Le crime se serait produit vers 14h.

La victime était consciente à l’arrivée des secours, mais son état s’est dégradé rapidement.

Digne d’un film

L’arrestation des deux suspects a provoqué tout un émoi à la halte routière de L’Étape. La gérante du dépanneur de l’endroit a vu la scène, digne d’un film d’action se dérouler sous ses yeux. Selon elle, les policiers suivaient les deux hommes depuis un moment puisqu’ils sont intervenus dès l’arrivée des suspects à la station-service.

«Ils ont été arrêtés dans le véhicule, ils n’ont même pas eu le temps de ‘’tanker’’. Il a juste enlevé le pistolet et tout le monde arrivait», raconte Nathalie Lejeune.

Les suspects, recherchés au départ dans une voiture de couleur foncée, ont finalement été arrêtés au volant d’un Dodge RAM blanc.

«C’était très impressionnant! Le SWAT (Groupe tactique d’intervention) est débarqué et il y avait plusieurs autres policiers armés. Il y avait du monde là. C’était vraiment comme dans les films», poursuit la dame, ajoutant que les deux hommes n’avaient pas résisté à leur arrestation.

Rapidement, les policiers ont bouclé le dépanneur et le restaurant Coq-Rôti de l’endroit, paralysant la halte routière située à mi-chemin entre Québec et Chicoutimi.

«Tout le monde était sur les nerfs, c’est bien normal. Tout le monde regardait ce qui se passait», souligne Mme Lejeune, précisant que l’opération avait duré une trentaine de minutes.

- Avec la collaboration de Pierre-Paul Biron

Dans la même catégorie