/regional/saguenay

D'ici les deux prochaines années

Saguenay se dotera de deux incubateurs d'entreprises

Jean Houle | TVA Nouvelles

Promotion Saguenay et Desjardins ont confirmé un partenariat mardi matin de 2,6 millions de dollars, dont 1,6 million de dollars de l'organisme paramunicipal, pour la création de deux incubateurs d'entreprises.

Un premier incubateur réservé au démarrage d'entreprise des secteurs numériques ou des nouvelles technologies sera implanté dans le secteur de Chicoutimi en 2019.

Le deuxième, à Jonquière en 2020, sera dévolu aux entreprises oeuvrant dans les autres secteurs, avec une place spéciale pour le domaine agroalimentaire.

Les négociations sont en cours concernant des emplacements de ces deux incubateurs.

«Nous allons procéder par appels d'offres prochainement pour identifier les entreprises locataires, mais les intéressées peuvent nous contacter, a précisé le directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé. Nous allons certainement accepter de les rencontrer.»

Les entreprises retenues bénéficieront d'un appui de Desjardins.

«Oui, il y a de l'argent pour lancer les incubateurs, mais ça va plus loin, dit le directeur général de la Caisse Desjardins de Jonquière, Richard Villeneuve. Le mentorat est un des aspects, mais on peut penser à toutes les formes d'accompagnements offertes par nos professionnels.»

Saguenay veut s'inspirer de l'exemple de Shawinigan.

Après les fermetures des usines de pâtes et papiers et de Rio Tinto Alcan, le Centre-Mauricie a lancé un incubateur d'entreprises, le DigiHub.

«Une soixantaine de PME y ont ainsi pris naissance, et elles ont profité du maillage avec d'autres entreprises en démarrage, rappelle la mairesse de Saguenay et présidente de Promotion Saguenay, Josée Néron. Je vois ce nouvel outil comme une ruche où des entreprises vont prendre leur envol en profitant de l'essaimage.»

Après Chicoutimi et Jonquière, Promotion Saguenay espère éventuellement implanter un troisième incubateur à La Baie.