/news/society

Le gouvernement a testé le système «En alerte»

Agence QMI

Le ministère de la Sécurité publique a procédé à un test du système québécois «En alerte», mercredi après-midi.  

Le message a été diffusé à 14 h 55, heure de l’Est, sur les cellulaires compatibles et connectés à des réseaux LTE, mais aussi diffusé à la radio, à la télévision, sur le site internet du ministère de la Sécurité publique et sur les comptes Twitter et Facebook ministériels.

 

Cliquez ici pour vérifier si votre téléphone est compatible.   

Il était précisé qu’il s’agissait d’un essai et qu’il n’y avait aucun danger pour la santé ou la sécurité des citoyens.

«S'il s'agissait réellement d'une urgence, vous recevriez maintenant des instructions pour vous protéger», était-il écrit.

Alerte cellulaire

Capture d'écran

 

Le système «En alerte» a été conçu pour transmettre rapidement aux citoyens des messages importants lors d’événements qui présentent une menace réelle ou imminente pour leur vie ou leur sécurité. Le message d’alerte donne de l’information précieuse afin de réduire les conséquences probables et d’adopter les bons comportements selon l’évolution de la situation.  

La mise à l’essai de ces messages a pour objectif de tester le système et de permettre aux Québécois de se familiariser sur l’apparence ou encore la tonalité des alertes diffusées.

Dans la même catégorie