/news/law

Accident mortel

Trois ans pour la mort d’une jeune femme

Simon-Pier Ouellet | Journal de Montréal 

Un homme de Blainville a été condamné mercredi à purger trois années de prison pour avoir causé un accident mortel en état d’ébriété en 2016 en Outaouais.

François Castonguay Danis, 27 ans, a été condamné à trois ans de pénitencier suivis d’une interdiction de conduire de trois années pour avoir causé la mort d’Amina-Sara Belhabib, le 16 novembre 2016, sur l’autoroute 50 près de Buckingham, à Gatineau.

«Sa condamnation ne va pas ramener notre fille. Par contre, pour un jeune de 27 ans, perdre trois ans de sa vie en prison pour une bêtise, c’est beaucoup», estime le père de la victime, Mourad Belhabib.

L’accusé a plaidé coupable à deux chefs d’accusation, dont conduite avec les facultés affaiblies causant la mort. L’homme a expliqué avoir «cogné des clous» au volant de sa voiture vers 2 h du matin. Sa voiture s’est retrouvée en sens inverse et a heurté de plein fouet la voiture dans laquelle se trouvait la jeune victime de 24 ans, ainsi que sa mère et son frère. La famille revenait d’un mariage.

Danis n’a pas pris la parole avant le prononcé de la sentence, ce qui a déçu les nombreux proches de la victime présents dans la salle d’audience.

«Qu’il n’ait même pas daigné nous demander des excuses, c’est choquant», a dit M. Belhabib à sa sortie de la salle d’audience.

Le père de famille croit toutefois que l’accusé doit partager la responsabilité de la mort de sa fille avec les politiciens qui ne font rien pour sécuriser l’autoroute 50.