/news/currentevents

Shawinigan

Un couple découvert sans vie dans un garage

TVA Nouvelles et Agence QMI

Un couple de Shawinigan est décédé d’une intoxication au monoxyde de carbone après avoir branché une génératrice dans le garage pendant la tempête de neige.

Rénald Dupont était directeur du IGA Extra de Shawinigan, où il travaillait depuis 10 ans.

«C’était un monsieur gentil qui était aimé de tout le monde dans le magasin. C’est une lourde perte. On est de tout cœur avec la famille», a dit mercredi la propriétaire, Séléna Baril.

La perte est double pour cette entreprise puisque la conjointe de M. Dupont, Linda Déziel, était gérante d’un dépanneur situé à moins de deux kilomètres de là, appartenant aussi à la famille Baril.

Intoxication accidentelle

Les corps de Rénald Dupont et de Linda Déziel ont été retrouvés dans le garage de la résidence, où il y avait une génératrice. La thèse privilégiée par la police est celle d’une intoxication accidentelle au monoxyde de carbone.

Un coroner a été mandaté pour déterminer la cause et les circonstances exactes entourant le décès du couple.

L’électricité n’était par ailleurs pas encore revenue mercredi après-midi, sur la rue Sainte-Flore, dans le secteur Grand-Mère, où le drame s’est produit. Il y avait des branches d’arbres cassées sous le poids de la neige, et le bruit des génératrices se faisait entendre.

«Il faisait très mauvais hier soir (mardi)», a raconté Marcel Dupont.

Prudence avec le chauffage d'appoint

Par ailleurs, sept autres personnes ont été incommodées au monoxyde de carbone dans la région, puis transportées vers un centre hospitalier

La Sécurité civile invite la population à faire preuve de prudence avec l'utilisation de chauffage d'appoint.

«Un détecteur de monoxyde, c'est très important. Pour les génératrices, il faut aussi s'assurer qu'elles soient à l'air libre et non pas dans un endroit fermé», explique le directeur général de la Sécurité civile Mauricie et Centre-du-Québec, Sébastien Doire.

- avec la collaboration d'Amélie St-Yves