/finance/homepage

Réseau de 16 000 dépanneurs

Couche-Tard veut ouvrir 200 nouveaux dépanneurs par année

Pierre Couture, Pierre Couture | Journal de Québec

Alimentation Couche-Tard vise l’ouverture de 200 nouveaux dépanneurs annuellement au cours des prochaines années.

«On va ouvrir des magasins là où l’on croit qu’il y a un potentiel», a fait valoir mercredi le président et chef de la direction d’Alimentation Couche-Tard, Brian Hannasch.

Lors d’une conférence avec les analystes sur les résultats financiers du deuxième trimestre, le grand patron de Couche-Tard a précisé que l’ajout de magasins au réseau actuel était une priorité.

Dans le monde, Couche-Tard détient un réseau de plus de 16 000 dépanneurs, dont 9943 magasins en Amérique du Nord, 2718 en Europe (Scandinavie, Irlande, Pologne, pays baltes et Russie), en Asie, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient.

Couche-Tard n’écarte pas par ailleurs l’acquisition de nouvelles chaînes de dépanneurs si des opportunités se présentent au cours des prochains mois.

Le géant québécois du dépanneur suit avec intérêt le retrait aux États-Unis des produits de tabac et de vapotage de la marque Juul.

Le fabricant de cigarettes électroniques Juul Labs a décidé de retirer du marché des capsules aromatisées aux États-Unis en raison d’une très grande popularité auprès des mineurs.

Couche-Tard dit avoir une politique stricte sur la vente de produits de tabac et d’alcool aux mineurs, tout en reconnaissant que les produits du fabricant Juul remportaient beaucoup de succès auprès des jeunes alors qu’ils sont toujours disponibles au Canada.

Bénéfice en hausse

Au deuxième trimestre, Alimentation Couche-Tard a fait part d’un bénéfice net de 473,1 millions $ US, ou 84 cents US, comparativement à 432,5 millions $ US, ou 76 cents US, à la même période il y a un an.

Durant ce trimestre, les revenus de la société ont bondi de 21 %, à 14,7 milliards de dollars américains.

Les ventes des établissements ouverts depuis au moins un an ont grimpé de 5,1 % au Canada, de 4,4 % aux États-Unis et de 4,6 % en Europe.

La performance trimestrielle de Couche-Tard s’est avérée supérieure aux attentes des analystes sondés par Thomson Reuters Eikon, qui anticipaient un profit ajusté de 82 cents US sur des recettes trimestrielles de 13,9 milliards $ US.

Dans la même catégorie