/news/currentevents

Le «lunetier des stars» cambriolé dans Saint-Henri

Francis Pilon

 - Agence QMI

PHOTO FRANCIS PILON

Le magasin de montures luxueuses L’Archive dans le quartier Saint-Henri, à Montréal, a été vandalisé et volé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le propriétaire de la boutique située sur la rue Notre-Dame Ouest, le Montréalais Corey Shapiro, s’est forgé une solide réputation au fil des dernières années en choisissant les montures de vedettes comme Elton John ou Lady Gaga.

«Cette fois-ci, ce n’est pas du vandalisme ou des actions par rapport à la gentrification. Une seule personne est entrée spécifiquement dans le magasin pour voler nos lunettes et elle est seulement partie avec celles qui coûtaient le plus cher», a expliqué M. Shapiro, joint par téléphone jeudi après-midi.

«On ne dévoilera pas la valeur totale des objets volés... Mais on compte rester dans Saint-Henri et le magasin sera reconstruit dans quelques heures», a ajouté M. Shapiro.

L’homme d’affaires possède aussi le salon de coiffure Notorious dans Saint-Henri où le prix pour un des combinés de luxe rasage et taillage de barbe grimpe jusqu’à 1000 dollars.

Ce salon a été victime d’actes de vandalisme en mai 2015 et accusé d’embourgeoiser le quartier. À l’époque, les vitrines du magasin ont été fracassées et les dommages avaient été évalués à 40 000 dollars.

Vitre brisée

Le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) Raphaël Bergeron a confirmé jeudi qu’un appel a été fait au 911 vers 4 h du matin dans la nuit de mercredi à jeudi relativement au cambriolage et qu’une enquête a été ouverte.

Le «24 Heures» s’est rendu sur place le matin du vol pour constater que la porte d’entrée en vitre de la boutique a été défoncée. Plusieurs étagères ont aussi été détruites et le plancher était parsemé de morceaux de verre.

Plusieurs résidents du quartier ont circulé devant le magasin avec des airs stupéfaits jeudi avant-midi en indiquant que les vandales ont probablement agi ainsi pour lutter contre «l’embourgeoisement» du quartier.

Rappelons que Saint-Henri a vécu une vague «antibourgeoisie» à la fin de l’année 2015 et au début de 2016.

Importante collection

M. Shapiro fait beaucoup parler de lui avec sa boutique en ligne Vintage Frames qui est ouverte depuis au moins 14 ans. Celle-ci possède un inventaire de plus de 250 000 montures «vintage». Certaines d’entre elles datent des années 1960 à 1980 et n’ont jamais été portées. Les modèles de lunettes vendus à sa boutique ont une valeur allant de 100 dollars jusqu’à 50 000 dollars.

Dans la même catégorie