/regional/troisrivieres/mauricie

Tempête

Les citoyens de Saint-Mathieu-du-Parc se serrent les coudes

Patricia Hélie

 - TVA Nouvelles

Des routes à peine déneigées, des branches cassées par dizaines, des pannes électriques par centaines. La dernière tempête laisse encore bien des traces à Saint-Mathieu-du-Parc. Sur les 2000 abonnés d'Hydro-Québec privés d'électricité en Mauricie, la moitié sont dans cette municipalité située près de Shawinigan.

Même si les citoyens s'apprêtent à passer une troisième nuit sans courant, ils sont patients. C'est d'ailleurs tout ce qu'ils peuvent faire. «On branche ce qu'on peut sur la génératrice, on chauffe au bois, on fait fondre la neige», énumère Michel Thériault. « Pas d'électricité, pas de puits, pas d'eau», ajoute-t-il.

Même si les équipes d'Hydro-Québec sont omniprésentes dans la municipalité, les fils électriques pendent encore sur la chaussée à plusieurs endroits. Toute la journée, les pompiers à motoneige et même la mairesse se sont transformés en livreurs pour venir en aide aux sinistrés plus isolés. «On parle de bougies, de bois, d'essence, de pain et de lait», explique Josée Magny, mairesse de Saint-Mathieu-du-Parc.

La route du lac Jackson a été déneigée jeudi midi, mais elle n'est accessible qu'aux véhicules quatre roues motrices. Cette période d'isolement a forcé certaines familles à se serrer les coudes comme en témoigne le directeur du service incendie, Steve Gélinas. «Il y a trois familles qui se sont regroupées dans une maison. C'est plus facile pour eux de chauffer et de préparer les repas en groupe.»

Cette tempête survient alors que la municipalité est à revoir son plan de mesures d'urgence. La mairesse a déjà identifié des lacunes et des achats à faire.

Le centre communautaire transformé en centre d'hébergement va demeurer ouvert tant et aussi longtemps que tout le monde n'aura pas retrouvé l'électricité.

Dans la même catégorie