/regional/estduquebec/gaspesie

Les libéraux avaient annoncé réparer ou remplacer les câbles en décembre dernier

TVA Nouvelles et Agence QMI 

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard avait annoncé en décembre 2017 qu’une enveloppe de huit à 12 millions de dollars serait dédiée à la réparation ou au remplacement aux deux câbles optiques sous-marins qui relient les Îles-de-la-Madeleine au continent.

Le maire des Îles Jonathan Lapierre a indiqué vendredi qu’il faudra maintenant faire plus à la suite des dégâts importants causés par la dernière tempête.

«Aujourd’hui, la question ne se pose plus. Nous allons devoir remplacer les câbles existants pour assurer une sécurité pleine et entière à l’archipel, qui a démontré sa vulnérabilité sur le plan des télécommunications.»

M. Lapierre ajoute qu’un troisième câble avec un tracé totalement différent doit être envisagé.

Promesse du gouvernement

En décembre dernier, le gouvernement Couillard s’était engagé à construire d’ici cinq ans un réseau câblé sous-marin de fibres optiques sur plusieurs centaines de kilomètres afin d’offrir Internet haute vitesse aux villages situés dans le Grand Nord québécois.

L’annonce incluait une somme dédiée aux Îles-de-la-Madeleine.

Réactions à Québec

Vendredi, le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arsenault, a indiqué que les deux câbles n’étaient plus fiables et qu’une solution à long terme devait être envisagée.

«On avait annoncé en décembre dernier qu’on procéderait [à la pose d’un troisième câble], mais il semble que le dossier ait piétiné au cours des derniers mois parce qu’on attendrait la pose d’un câble électrique en 2025. Vous conviendrez avec moi que c’est loin, 2025», a-t-il expliqué, lors d’une mêlée de presse.

Sans prendre d’engagement, le premier ministre François Legault a indiqué qu’il comptait s’attarder à la problématique des télécommunications madeliniennes.

«C’est un vieux problème, mais un problème important. [...] C’est quelque chose qu’il faudra regarder, pour rassurer les gens et avoir un réseau qui est plus fiable», a-t-il dit, lors d’un impromptu de presse, vendredi.

Dans la même catégorie