/news/culture

Ludivine Reding passera les Fêtes en Asie

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

ART-PORTRAITS POUR CAHIER WEEKEND JDEM

Dario Ayala / Agence QMI

Ludivine Reding sera dans l’avion le jour de Noël. La vedette de «Fugueuse» et de «Clash» va conclure l’année 2018, particulièrement faste pour elle, avec un voyage d’un mois en Asie en compagnie de son ami Guillaume Gauthier, l’interprète d’Éric O’Hara dans «O’».

«Je vais passer mon 24 et mon 25 décembre dans l’avion, toute seule», a révélé l’actrice en entrevue, un brin de regret dans la voix.

«C’est poche, un peu, parce que j’aime ça, le 24 et le 25 décembre! Ça me fait de la peine. Noël, c’est important pour moi. Mais il fallait que je parte à ce moment, si je voulais avoir mon mois de vacances là-bas. Je fêterai avec ma famille l’année prochaine», a expliqué Ludivine.

Celle-ci se réjouit par contre de vivre le passage à la nouvelle année à travers ce périple, puisqu’elle sera quelque part entre la Thaïlande et le Cambodge, le 1er janvier 2019. En solo ou en duo, puisque son partenaire d’aventure et elle n’ont pas planifié exactement le même horaire.

«Guillaume va arriver plus tôt, et il repart aussi plus tôt que moi. On va avoir trois semaines ensemble, et je vais passer une semaine toute seule. Guillaume et moi avons souvent voyagé ensemble. On est allés au Maroc, au Mexique, en Floride...»

«La course des tuques»

Professionnellement, Ludivine Reding attend toujours des nouvelles de la suite de «Fugueuse», qui pourrait être tournée en 2019, même si rien n’est encore confirmé.

«Clash» connaîtra peut-être également une deuxième saison à Super Écran et VRAK, autre hypothèse qui pourrait se concrétiser.

En attendant de la retrouver dans un nouveau projet, ses admirateurs seront heureux de l’entendre prêter sa voix à Charlie, un nouveau personnage de «La course des tuques», suite de «La guerre des tuques 3D».

Le film d'animation, qui réunit d’autres têtes d’affiche comme Mariloup Wolfe, Gildor Roy, Hélène Bourgeois-Leclerc, Mehdi Bousaidan et Catherine Trudeau, sera au programme des salles obscures à compter du 7 décembre.

Ludivine Reding se réjouit d’avoir pu prendre part à ce nouveau chapitre du petit monde de «La guerre des tuques», puisque l’opus d’origine, de la série des «Contes pour tous», a bercé son enfance, affirme-t-elle.

«On regardait l’original à chaque année, au primaire, a-t-elle raconté. Et on avait toujours envie d’aller jouer dehors! De faire partie de ce nouveau film, de faire la même chose avec la nouvelle génération, je trouve ça merveilleux!»

Dans la même catégorie