/regional/estduquebec/gaspesie

«On a significativement progressé ici aux îles de la Madeleine»

TVA Nouvelles

Alors qu'un deuxième avion des Forces armées canadiennes a quitté l’aéroport de Saint-Hubert pour prêter main-forte aux Madelinots, Michel Jean a fait le point sur la situation avec la ministre de la Sécurité publique.

«La situation s’est stabilisée et je dirais qu’on a significativement progressé ici aux îles de la Madeleine», a lancé d’entrée de jeu la ministre.

Samedi en fin d’après-midi, 230 Madelinots étaient toujours privés d’électricité.

«Les centres d’hébergement ne sont plus en fonction bien qu’ils demeurent disponibles au besoin», a précisé Geneviève Guilbault.

Solution palliative

«On travaille présentement sur le système alternatif de communication satellite qui est nécessaire en raison du câble sous-marin sectionné par la tempête».

Solution durable

De concert avec le développement économique régional, la ministre a dit travailler sur une solution plus durable pour la réparation du câble sous-marin. Elle espère notamment l’aide du fédéral dans ce dossier. 

«Est-ce que ça suffit d’avoir ces deux câbles-là? Est-ce qu’on devrait les remplacer par des nouvelles infrastructures? Peut-on profiter d’un projet d’Hydro-Québec pour faire passer la fibre optique dans un tube?» s'est questionné la ministre.

Pour Geneviève Guilbault, une chose est certaine, les îles de la Madeleine ne doivent plus être coupées du monde.

Dans la même catégorie