/news/tele

Club illico

«Que les fêtes commencent!»: le party de Guylaine Tanguay

Samuel Pradier

 - Agence QMI

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Guylaine Tanguay sera l’hôte d’une émission spéciale de Noël, «Que les fêtes commencent!», durant laquelle revisitera, avec plusieurs artistes invités, le répertoire des classiques du temps des Fêtes. L’émission sera disponible dès le 6 décembre sur Club illico.

Présenter sa propre émission de variétés, Guylaine Tanguay en a déjà rêvé. «Je me disais que j’aimerais, un jour, faire une émission spéciale, mais je voyais sa réalisation dans très longtemps, avoue-t-elle. Je ne pensais pas que ça arriverait aussi vite. Comme j’ai plein d’invités autour de moi, je me sens à ma place. J’aime m’entourer de gens.»

«À la bonne franquette»

Guylaine Tanguay a choisi de recevoir des artistes qu’elle aime et avec lesquels elle a une certaine chimie. On retrouvera donc Annie Villeneuve, Ludovick Bourgeois, 2Frères, Marc Hervieux et Maxime Landry. En plus de chanter avec eux sur la scène, l'artiste country les a aussi invités chez elle.

«Tout au long de l’émission, on va présenter des capsules des répétitions que nous avons faites chez moi. J’ai invité la plupart des artistes à venir répéter à la maison à la bonne franquette, avec mon guitariste. On a tous beaucoup de points communs, que ce soit par rapport à la famille, à la scène ou dans nos valeurs.»

Outre les chansons de son plus récent disque, aussi intitulé «Que les fêtes commencent!», Guylaine Tanguay reprendra des classiques en anglais et en français, des rigodons et des chansons à répondre avec l'appui de ses invités.

Elle vivra également un moment d’émotion en chantant avec sa fille, Marie-Pier, qui a composé la musique de la chanson-titre de son dernier opus. «Je la trouve courageuse, car on est très différentes. Moi, j’aime la scène. Plus il y a de monde et de lumière, mieux je me sens. Marie-Pier, c’est un peu l’inverse. Elle préfère être dans l’ombre. Mais je voulais qu’elle vienne chanter cette chanson avec moi puisqu’on l’a écrite ensemble. Elle a accepté avec plaisir, tout en sortant de sa zone de confort.»

Bénédiction

Pour cette émission spéciale, Guylaine Tanguay a aussi invité une de ses idoles, Renée Martel. «Elle fait partie de mes racines. Il y a quelques années, au festival de St-Tite, Renée Martel m’a presque donné une bénédiction en me disant que j’avais ma place dans ce milieu, que je devais faire mes affaires. On dirait que j’avais besoin de cette approbation pour foncer. Je ne veux pas prendre la place de personne et, souvent, je me suis tenu en retrait.»

Renée Martel se souvient aussi très bien avoir imposé la présence de Guylaine, il y a quelques années, sur son album de reprises «C’est mon histoire». «Je l’ai aussi souvent invitée à chanter avec moi sur mes spectacles, parce que je crois beaucoup en elle, précise la chanteuse. Elle a beaucoup de talent et, sur scène, je peux avoir confiance en elle. C’est une professionnelle.»

«Que les fêtes commencent!» sera disponible, dès le 6 décembre, en exclusivité sur Club illico.

Dans la même catégorie