/regional/troisrivieres/mauricie

La rivière gelée sur 100 % de sa superficie

Un Noël en famille pour les pourvoyeurs des petits poissons des chenaux

Amélie St-Yves | Agence QMI

Agence QMI

Les pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne se réjouissent d’avoir de l’avance sur l’horaire au point où ils pourront passer Noël en famille, au lieu de se dépêcher à installer des cabanes.

L’épaisseur de la glace sur la rivière Sainte-Anne est déjà d’une vingtaine de centimètres.

«Le 23 novembre, la rivière était gelée sur 100 % de sa superficie, ce qui est, selon nous, presque historique. On ne se souvient pas, à mémoire d’homme, que ce soit arrivé dans les 50 dernières années», dit le président de l’Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne, Steve Massicotte.

Rien n’est encore installé sur la rivière, mais les premiers poteaux électriques apparaîtront dans les prochains jours.

La saison commencera quand même le 26 décembre, une date fixée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. La différence est que les 18 pourvoyeurs pourront installer les 450 cabanes de pêche sans être dans une course contre la montre.

«Souvent, quand on est pressés, on ne voit pas le temps des Fêtes parce qu’on est en train d’installer le village. On oublie les familles et c’est la pêche qui passe en premier. Cette année, on va pouvoir être en famille et fêter Noël ensemble», poursuit M. Massicotte.

Il a bon espoir que l’activité attire 100 000 personnes cette année, d’autant plus que le froid hâtif stimule les réservations.

La saison de la pêche au poulamon se tiendra du 26 décembre au 17 février.