/regional/sherbrooke/estrie

FMSS

Des chercheurs sherbrookois développent un atlas des veines du cerveau

Agence QMI et TVA Nouvelles

Deux chercheurs de Sherbrooke ont uni leurs forces pour parvenir à créer un véritable atlas du cerveau humain présentant chacune des artères et des minuscules veines qui alimentent cet organe, promettant ainsi de révolutionner la recherche médicale. 

Au cours des dernières années, le professeur-chercheur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l'Université de Sherbrooke Kevin Whittingstall a développé des techniques non invasives basées sur l'imagerie par résonance magnétique (IRM) pour visualiser la structure et le fonctionnement du cerveau humain. 

De son côté, son étudiant au doctorat et maintenant chercheur au postdoctorat à l'école de médecine de Harvard Michaël Bernier est parvenu à créer un outil informatique de segmentation. 

La combinaison de ces techniques a permis aux deux hommes de créer le premier atlas artériel et veineux du cerveau humain. 

Ce nouvel outil, déjà utilisé par des neurologues partout dans le monde, permet de comparer des images extrêmement détaillées de cerveaux sains avec celles de patients malades. 

Cet atlas pourrait aider à diagnostiquer certaines maladies. «Ça pourrait en fait jouer un rôle dans un spectre de maladies neurologiques», a souligné à TVA Nouvelles Kevin Whittingstall, en évoquant l'Alzheimer et la sclérose en plaques. 

Des avancées sur la compréhension du développement de certaines maladies pourraient même être réalisées. «Peut-être qu'à cause d'une diminution du flot sanguin, le neurone, tranquillement, ne reçoit pas assez d'oxygène», a donné en exemple le chercheur, en faisant valoir que l'atlas pourrait permettre d'identifier un tel phénomène. 

«C'est un pas de géant vers la compréhension des mécanismes vasculaires du cerveau», a renchéri de son côté Michaël Bernier. 

- avec la collaboration de Jean-François Desbiens, TVA Nouvelles