/regional/troisrivieres/mauricie

Briser l'isolement

Une chorale à bord des autobus de Trois-Rivières

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Ceux qui utilisent le transport en commun à Trois-Rivières ont eu droit à un peu de magie de Noël mardi, alors que des élèves de l'école Saint-François d'Assise ont chanté dans les autobus de la Société de transport de la ville. Ils répèteront également l’expérience mercredi. 

«Ça donne du bonheur aux gens», a dit Roxanne Michaud, élève en chant choral. 

En Mauricie, une personne sur cinq vit seule. La région arrive au deuxième rang derrière Montréal à 20,9 % alors que la moyenne provinciale est de 17,2%. 

«Ça leur rappelle beaucoup de souvenirs de quand ils étaient jeunes. Et ça leur donne un baume au coeur d’entendre toutes ces petites voix-là», a expliqué Claude Ménard, enseignant en chant choral à l'école Saint-François d'Assise. 

Malheureusement, au poids de la solitude s'ajoute souvent le seuil de la pauvreté. Pour la coordonnatrice de l'organisme Comsep, Sylvie Tardif, ces concerts improvisés ont donc une grande valeur. 

«Ils sont souvent seuls toute l'année, mais la période de Noël ça te fait voir en gros, gros, gros le fait que tu es tout seul», a-t-elle affirmé.