/regional/saguenay

Véhicules et équipements

Pas question de lésiner sur l'entretien à Saguenay

Kate Tremblay | TVA Nouvelles

Saguenay n'a pas l'intention d'être à nouveau réprimandé pour avoir négligé l'entretien de ses véhicules et de ses équipements.

La Ville procède actuellement à une réorganisation du travail pour répondre aux critiques adressées par le vérificateur général en juillet dernier.

«Même nous autres à la Commission des travaux publics, on l'a pris personnel aussi», a indiqué son président, Michel Tremblay.

Plusieurs des 60 recommandations émises par le vérificateur général ont déjà été réalisées ou sont en voie de l'être. Parmi les problèmes évoqués, notons des retards dans les entretiens préventifs réglementés.

À l'atelier de Jonquière par exemple, le vérificateur avait observé une période de 116 jours avant que le travail soit fait sur certains véhicules.

Des problèmes de compréhension et de communication ont pu occasionner des délais, selon Michel Tremblay. Le vérificateur attribuait la majorité des problèmes à un manque de «leadership».

L'embauche d'un nouveau directeur aux travaux publics aurait permis de développer de nouvelles méthodes de travail plus efficaces.

La Ville a aussi choisi d'investir davantage dans l'achat de nouveaux équipements. «La flotte est vieillissante, c'est pour ça qu'on a mis 3,5 millions de dollars l'an dernier et qu'on va mettre 6 millions cette année au lieu de 4 millions dans l'achat de nouveaux équipements», a précisé Michel Tremblay.