/regional/saguenay

Ancien maire de Saint-Bruno

Près de 10 000$ en remboursements injustifiés

Jean Houle | TVA Nouvelles

L'ex-maire de Saint-Bruno, au Lac-Saint-Jean, Réjean Bouchard, aurait réclamé près de 10 000$ en remboursements injustifiés entre 2012 et 2016.   

Il a été battu à l'élection municipale de l’automne 2017.   

Mais en juillet de cette année-là, un citoyen de Saint-Bruno avait déposé une plainte à son sujet auprès du ministère des Affaires municipales. L'enquête du ministère avait révélé des remboursements injustifiés de 1800$, de 2014 et 2016.   

Le rapport a mis la puce à l'oreille du conseil actuel, qui a mené ses propres vérifications pour les années 2012 et 2013. La somme atteint 8000$ pour ces deux années.   

Ces sommes représentent des remboursements pour des frais de déplacements, de repas et de nuitées.   

À titre d'exemple, Réjean Bouchard aurait notamment réclamé des remboursements après des congrès de l'Union des municipalités du Québec, même si l'hébergement et les repas étaient inclus dans les frais d'inscription.   

Chacune de ses demandes de remboursement a été entérinée par le conseil municipal de l'époque.   

«Nous n'avons pas l'intention de lui réclamer un remboursement, précise le nouveau maire, François Claveau. Le ministère nous laisse libres, mais rappelle que les honoraires d'avocats seraient tout aussi onéreux que la somme en jeu.»  

L'ancien maire s'est défendu devant la caméra de TVA Nouvelles et a rappelé qu'avant même son arrivée au conseil il y a 20 ans, les conjointes étaient autorisées à accompagner le maire au congrès de l'UMQ.   

Plus de la moitié de la somme que la municipalité prétend lui avoir remboursée en trop concerne les commandites ou le soutien financier à des organismes communautaires de la région. Il estime n'avoir jamais agi de façon criminelle.