/finance/homepage

Plus gros producteur de «pot»

Un géant du pot investit dans une compagnie reliée à Guy Laliberté

Annabelle Blais | Agence QMI

Le plus gros producteur de cannabis au pays investit dans la compagnie de pot reliée à Guy Laliberté et au propriétaire de journaux Martin Cauchon, 48e North.  

Canopy Growth, dont les produits sont notamment vendus à la SQDC sous la marque Tweed, a annoncé lundi un investissement de 3 millions $ dans 48e North. Sa filiale DelShen est un producteur de cannabis autorisé par Santé Canada. Le site de DelShen est situé à Kirkland, en Ontario.  

Canopy recevra ainsi environ 3,4 % des parts de l’entreprise administrée par l’ex-ministre libéral et président de Capitales Medias, Martin Cauchon, et par l’ex-chroniqueur de La Presse, Alain Dubuc.  

«Le Journal de Montréal» révélait cet été que l’entreprise Lune Rouge dont le seul actionnaire est Guy Laliberté venait d’acquérir environ 13 % de 48e North, ce qui en fait l’un des principaux actionnaires.  

L’entente prévoit également que 48e North fournirait 1200 kilos de cannabis séchés pour les 12 prochains mois à Canopy, soit 100 kilos par mois à partir de maintenant.  

«L’entreprise intègre donc notre chaîne d’approvisionnement et en échange on les aidera à développer leur marque dans nos boutiques», explique Adam Greenblatt de Canopy Growth.  

Sur les tablettes de la SQDC ?  

Le géant de l’industrie possède notamment des magasins à Terre-Neuve et au Manitoba où le cannabis peut être vendu par le privé directement aux consommateurs.  

Au Québec, où la vente est un monopole d’État, l’entreprise est présente dans les succursales de la Société québécoise de cannabis (SQDC).  

Grâce à ses différentes ententes, Canopy Growth est aujourd’hui présent partout dans toutes les provinces et vend même au Nunavut. Il est encore trop tôt pour savoir si le pot de Martin Cauchon et de Guy Laliberté sera offert aux Québécois, mais la chose n’est pas impossible.  

«On fournit la SQDC, et 48e North fera partie de notre chaîne d’approvisionnement, mais on ne peut dire encore quel produit ira où», affirme M. Greenblatt.  

Avec cette nouvelle entente, Canopy Growth a maintenant accès à 4 millions de pieds carrés en culture de cannabis déjà autorisés par Santé Canada. D’ici quelques mois, ils passeront à 5,5 millions de pieds carrés.  

L’entente d’approvisionnement en cannabis séché n’a pas été conclue en réaction à la pénurie, ajoute M. Greenblatt. «Ça s’inscrivait déjà dans notre plan de développement des affaires», dit-il.  

Canopy dit avoir choisi 48e North pour la qualité de ses fleurs de cannabis séchées de même que pour l’équipe de gestion. L’entreprise est effectivement dirigée par Alison Gordon, une des rares femmes PDG de cette industrie.  

Son conseil d’administration est dirigé par M. Cauchon. En plus d’Alain Dubuc, on retrouve parmi les membres Anne Darche qui siège aussi au c.a. de David’s Tea. Cette entreprise est d’ailleurs courtisée par différents producteurs de cannabis.

Dans la même catégorie