/news/law

Agression sexuelle

Un policier de Québec accusé d’agression sexuelle une deuxième fois

Nicolas Saillant | Journal de Québec

Déjà accusé d’agression sexuelle sur une collègue policière à la Ville de Québec, un agent du SPVQ suspendu avec solde fait maintenant face à une deuxième accusation de même nature sur une femme.  

Le policier de Québec Maxime Lehoux se retrouve une fois de plus dans l’eau chaude. L’homme de 27 ans a été arrêté mardi matin et devrait comparaître en après-midi au palais de justice de Québec pour faire face à une deuxième d’agression sexuelle.  

Maxime Lehoux est déjà suspendu par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) avec solde pour une première accusation d’agression sexuelle. Les gestes reprochés auraient été commis en décembre 2016 contre une collègue de travail du SPVQ.  

L’agression se serait produite lors d’un party de Noël rassemblant des patrouilleurs dans un chalet à Stoneham.  

Nouvelle accusation  

Or, il semble que la médiation de ce dossier ait porté une autre plaignante à dénoncer Maxime Lehoux pour des gestes semblables. Selon les informations du Journal, les actes reprochés se seraient produits au domicile de la victime, qui n’est pas policière.  

Lehoux et cette dernière se seraient d’abord rencontrés dans un bar en février 2018, avant que ceux-ci se rendre chez la victime.  

Toujours selon nos informations, Maxime Lehoux a été arrêté mardi matin après qu’un mandat d’arrestation soit lancé lundi.  

Depuis sa première mise en accusation, le policier du SPVQ est suspendu avec solde par le service.