/news/world

Arc de triomphe: 13 personnes inculpées

Agence France-Presse

Treize personnes dont un mineur, soupçonnées d'avoir commis des dégradations sur l'Arc de Triomphe, lors de violentes manifestations des «gilets jaunes» à Paris samedi dernier, ont été inculpées, a annoncé mercredi le parquet de Paris.

Parmi ces suspects, trois ont été placés en détention provisoire et dix autres ont été laissés libres avec une mesure de contrôle judiciaire prévoyant notamment des interdictions de paraître à Paris et des obligations de pointage.

• À lire aussi: «Gilets jaunes»: une colère difficile à apaiser

• À lire aussi: «Gilets jaunes»: le gouvernement tente d'éteindre l'incendie

• À lire aussi: Facture très lourde pour l'Arc de Triomphe

• À lire aussi: L'heure du grand nettoyage à Paris

Mobilier détruit, oeuvres d'art endommagées, graffitis sur les murs, installations informatiques hors d'usage: au lendemain du saccage, Philippe Bélaval, le président du Centre des monuments nationaux, a affirmé que les dégradations subies par le célèbre monument napoléonien se chiffraient à plusieurs centaines de milliers d'euros.

Les investigations vont se poursuivre pour identifier d'autres auteurs de ces faits, a précisé le parquet.

Au total, 412 personnes avaient été interpellées samedi dernier à Paris.

Depuis dimanche, 227 adultes ont fait l'objet de suites judiciaires et près d'un tiers des procédures (122) ont été classées faute de preuve.

 

Dans la même catégorie