/finance/homepage

Hydro-Québec

Des réductions de personnel payantes

Pierre Couture | Agence QMI

Hydro-Québec dit avoir réalisé depuis 2010 tout près de 800 millions $ en gains d’efficience grâce notamment à la compression de 3306 postes, soit plus de 14 % de ses effectifs dans la province.

Les données fournies par l’entremise de la Loi de l’accès à l’information indiquent qu’Hydro-Québec comptait 19 786 travailleurs dans ses rangs à la fin de 2017, soit 3306 employés de moins qu’au 31 décembre 2010.

«Ces gains découlent d’un ensemble d’initiatives d’efficiences réalisées au fil des ans, dont en grande partie la réduction du personnel», a précisé hier un porte-parole d’Hydro-Québec, Louis-Olivier Batty.

Selon Hydro-Québec, des compressions de personnel ont été observées dans toutes ses divisions, ces dernières années.

La division Distribution, qui a décidé d’investir un milliard $ dans l’installation de nouveaux compteurs intelligents, a notamment aboli plus de 700 postes de releveurs de compteurs.

Au total, tout près 1500 emplois dits en équivalent à temps complet (ETC) ont été supprimés dans la division Distribution depuis 2010.

Hydro-Québec dit saisir toutes les occasions lors de départs d’employés à la retraite. Le tiers des postes supprimés dans la division Distribution a été observé dans des emplois de bureau.

Le nombre d’abonnés en hausse

Durant cette période, Hydro-Québec soutient avoir vu les actifs de son vaste parc électrique augmenter de près de 12 milliards $ tout comme son nombre d’abonnements.

Depuis 2010, la société d’État compte plus de 260 000 nouveaux clients alors que son réseau de production de distribution et de transport compte davantage d’installations à gérer.

Au 31 décembre dernier, Hydro-Québec comptait un peu plus de 4,27 millions d’abonnements et des actifs estimés à 75,7 milliards $.

Plus rentable

Entre 2010 et 2017, Hydro-Québec a aussi vu ses profits nets bondir de 14 %, passant de 2,5 milliards $ à 2,85 milliards $ annuellement.

Les revenus de la société d’État ont également progressé de 10 % durant cette période, à 13,5 milliards $ l’an dernier.

Il faut dire que depuis 7 ans, les clients résidentiels d’Hydro-Québec ont encaissé également des hausses successives combinées de plus de 11 % des tarifs d’électricité.

Dans la même catégorie