/news/politics

Lettre envoyée à François Legault

Scheer veut laisser plus d'autonomie à Québec en matière d'immigration

Sarah Bélisle

 - Agence QMI

Le chef conservateur Andrew Scheer s'engage à donner une plus grande marge de manoeuvre à Québec en matière d'immigration s'il est élu, écrit-il dans une lettre envoyée à François Legault.

«Comme j'ai eu la chance de vous le mentionner lors de notre rencontre en novembre dernier, un gouvernement conservateur sous mon leadership permettra au Québec d'avoir plus d'autonomie en matière d'immigration», peut-on y lire.

Mardi, le gouvernement Legault a déposé son plan en immigration pour l'année qui vient. Le document confirme une réduction du nombre de nouveaux arrivants accueillis au Québec.

Une telle réduction va à l'encontre de la philosophie du gouvernement libéral de Justin Trudeau. Le premier ministre et son cabinet ont réagi en soulevant plusieurs inquiétudes et en émettant des réserves, tout en soulignant vouloir collaborer avec Québec.

Ottawa craint, entre autres, que le Québec peine à faire face à la pénurie de main-d'oeuvre s'il diminue le nombre de nouveaux arrivants.

Andrew Scheer juge cette réaction de «paternaliste».

«Au lendemain de notre élection en 2019, notre gouvernement conservateur sera un partenaire positif pour le Québec et nous entamerons rapidement des discussions avec vous, les membres de votre gouvernement, pour discuter de vos besoins et vos préoccupations», écrit M. Scheer à M. Legault, promettant de travailler «en collaboration et non en confrontation».

Notons qu'Ottawa contrôle deux des trois catégories d'immigration au pays, soit l'accueil des réfugiés et la réunification familiale.

Dans la même catégorie