/buzz

EN VIDÉO

Comédie d'erreurs lors du dépôt du projet de loi

TVA Nouvelles

Les nouveaux élus à l’Assemblée nationale doivent apprendre à naviguer au travers des procédures parlementaires, ce qui n’est pas toujours chose facile. 

• À lire aussi: La CAQ dépose son projet de loi pour resserrer les règles sur le cannabis 

• À lire aussi: François Legault s’assoit... à côté de sa chaise! 

Le dépôt du projet de loi concernant le resserrement des règles sur la vente du cannabis, mercredi, ne s’est pas déroulé «à la perfection», il va sans dire.  

Le leader du gouvernement Simon Jolin-Barette devait d’abord se lever pour appeler l’article en question, qu’il a vainement cherché dans ses feuilles. 

«M. le président, je vais vous demander d’appeler l’article....», commence Jolin-Barrette. 

Le député Éric Caire, mais plusieurs autres de ses collègues ont dû lui souffler la réponse.  

«L’article A effectivement», dit-il avant de se rasseoir.   

Le président de l’Assemblée nationale, François Paradis, a même admis qu’il était sur le point de lui donner la réponse.  

Après le dépôt du projet de loi ainsi que quelques échanges entre le gouvernement Legault et l’opposition officielle, le président a clamé que «le projet de loi est adopté», en faisant une pause. 

Comme personne ne s’est manifesté, il a ajouté: «parfait adopté! » 

C’est à ce moment que des représentants de l’opposition se sont levés pour dire que ce n’était pas le cas et qu’il avait fait une erreur.  

«Vous trouviez que j’allais trop vite hein! Je voulais simplement vérifier si vous étiez à l’affut et vous l’êtes», a-t-il ajouté à la blague.  

Toute la scène, croquée par les caméras, en a fait sourire plusieurs, dont le premier ministre François Legault lui-même.  

Dans la même catégorie