/regional/centreduquebec

Drummondville

Un homme saoul fonce sur un chantier de construction

Caroline Lepage | Agence QMI

Des travailleurs de la construction ont eu toute une frousse lorsqu’un chauffard avec deux fois la limite permise d’alcool a roulé à vive allure vers eux, mardi.

Un homme dans la vingtaine a failli frapper plusieurs travailleurs, vers 7 h 30, en pénétrant à toute vitesse sur le chantier visant l’agrandissement de l’entreprise Chaine Select, sur la rue St-Roch Sud, à Drummondville.

L’automobiliste a fait un «S» pour éviter les deux travailleurs, qui circulaient à pied sur le chantier, avec leur dossard. Ceux-ci n’ont même pas eu le temps de réagir. Il a ensuite foncé sur le contremaître Richard Nadeau, qui conduisait un chariot élévateur, et l’a évité de justesse.

Selon plusieurs travailleurs, le conducteur roulait entre 50 et 60 km/h alors que la limite permise sur le chantier est de 10 km/h.

Où est le Mike’s?

Le conducteur, qui avait deux sièges de bébé sur la banquette arrière, a tenté de s’enfuir. Comme il n’y avait aucune sortie, il a brisé une clôture en faisant marche arrière.

M. Nadeau a alors bloqué le chemin en tirant les longues fourches de son chariot élévateur.

Interpellé par le contremaître, l’homme bredouillait qu’il s’en allait au Mike’s, pourtant situé dans une autre direction.

«Tu entres sur un chantier de construction à cette vitesse-là et tu cherches le Mike’s ? C’est quoi ton problème ?» s’est insurgé M. Nadeau.

Celui-ci a appelé la police, car l’automobiliste n’était visiblement pas en état de conduire.

Les policiers ont procédé à l’arrestation de l’individu pour conduite avec les facultés affaiblies.

Selon Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec, son taux d’alcoolémie était environ deux fois supérieur à la limite permise.