/finance/homepage

Baisse des exportations de pétrole

Aggravation du déficit commercial en octobre

Agence France-Presse

Canadian money

PhotoSerg - stock.adobe.com

Le déficit commercial du Canada s'est creusé en octobre, à 1,2 milliard de dollars en raison d'une baisse marquée des exportations de pétrole, a annoncé jeudi l'institut de la statistique.

Statistique Canada a également révisé à la hausse le déficit enregistré en septembre, qui a plus que doublé par rapport à l'annonce initiale pour atteindre 891 millions de dollars.

Sur une base nominale, les exportations ont fléchi de 1,2% en octobre, à 49,2 milliards de dollars, alors qu'en volume, elles ont plutôt augmenté de 1,2%.

L'écart s'explique par les exportations de produits énergétiques, qui ont chuté à 8,8 milliards de dollars en octobre.

Le montant des exportations de pétrole brut a reculé de 15,4%, «ce qui représente la plus forte baisse mensuelle depuis février 2016», alors qu'en volume, les livraisons se contractaient de 0,9%, a souligné Statistique Canada dans un communiqué.

Le Canada est actuellement forcé de vendre son pétrole à rabais aux États-Unis, en raison d'un manque d'oléoducs et d'une surproduction dans la province de l'Alberta. Cette province vient d'ailleurs d'annoncer une réduction de 8,7% de sa production de pétrole, équivalant à 325 000 barils par jour, afin de faire remonter les prix.

La baisse générale a été modérée par l'augmentation des exportations de véhicules automobiles (+4,4%), qui ont atteint 7,8 milliards de dollars.

Les importations totales ont diminué de 0,6% en octobre, à 50,5 milliards de dollars, avec une baisse marquée des achats de voitures et de produits chimiques, en plastique et en caoutchouc. La baisse a été en partie contrebalancée par une hausse des importations d'avions et de matériel de transport.

Avec le recul du pétrole, les exportations vers les États-Unis - avec lesquels le Canada fait plus des deux tiers de son commerce à l'international - ont fléchi davantage que les importations, menant à un rétrécissement de l'excédent commercial canadien, à 3,1 milliards de dollars en octobre.

Avec le reste du monde, le déficit commercial du Canada s'est en partie résorbé, s'établissant à 4,2 milliards de dollars en octobre, en raison d'une hausse des livraisons d'or vers Hong Kong et de canola au Japon.