/regional/montreal/montreal

Quatorze femmes abattues

Jour de commémoration pour les victimes de Polytechnique

Agence QMI

Des gerbes de roses blanches seront déposées, jeudi matin, devant la plaque commémorative dédiée aux quatorze femmes tuées à l’école Polytechnique Montréal par un tueur misogyne, le 6 décembre 1989.

Pour une cinquième année consécutive, 14 faisceaux lumineux situés au chalet du Mont-Royal seront également dirigés vers le ciel, de 17 h à 22 h, en hommage aux jeunes femmes disparues.

Pour souligner le 29e anniversaire de cette tragédie, le drapeau du Québec qui flotte sur la tour centrale de l’hôtel du Parlement à Québec sera placé en berne dès jeudi matin.

«Près de trente ans après la journée tragique du 6 décembre 1989, nous nous souvenons de ce geste d’une violence sans nom, perpétré contre des femmes. Ce jour-là, quatorze vies ont été prises par la haine, et un grand nombre ont été brisées. L’égalité entre les hommes et les femmes est un acquis fragile, mais elle représente une valeur fondamentale reposant sur des convictions fortes qui, jamais, ne seront vaincues», a déclaré le premier ministre du Québec, François Legault, dans un communiqué.

Rappelons que le 6 décembre 1989, Marc Lépine a abattu 14 femmes à l’école Polytechnique et a blessé 14 autres personnes en moins de vingt minutes, avant de s’enlever la vie.

Les étudiants, le personnel de l’école et le grand public désireux de commémorer la mémoire des victimes sont invités à un rassemblement au belvédère du Mont-Royal, à 17 h.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, le premier ministre du Québec, François Legault, la mairesse de Montréal, Valérie Plante ainsi que des familles des victimes seront présents.