/regional/montreal/montreal

RMR de Montréal

Le nombre de transactions immobilières a crû de 6 % en novembre

Agence QMI

GEN-HABITATION-VENTE

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le nombre de transactions immobilières a poursuivi sur sa lancée en novembre, dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, alors que 3630 transactions ont été comptabilisées sur la base de données Centris. Il s’agit d’une hausse de 6 % par rapport au mois correspondant de 2017.

Selon la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), il s’agit d’une 45e hausse mensuelle consécutive et d’un record pour un mois de novembre.

Cinq des six secteurs géographiques ont connu des augmentations du nombre de transactions, à commencer par Saint-Jean-sur-Richelieu et la Rive-Nord, avec des hausses respectives de 23 % et de 14 %.

Les hausses ont été plus modestes du côté de la Rive-Sud (+8 %), de l’île de Montréal (+3 %) et de Laval (+1 %).

Vaudreuil-Soulanges, en revanche, a encaissé un recul de 8 % du nombre des ventes sur son territoire par rapport à novembre 2017.

Le prix médian des unifamiliales et des copropriétés a connu une hausse de 5 % sur un an à l’échelle de la RMR de Montréal, atteignant 334 000 $ et 264 900 $, respectivement. Le prix médian des plex a augmenté de 2 %, à 520 000 $.

Et les ventes, selon la CIGM, se concluent en moins de temps qu'il y a un an. «Les propriétés trouvent preneur de plus en plus rapidement dans la région montréalaise, alors que le délai de vente moyen, toutes catégories de propriétés confondues, était de 80 jours en novembre, soit sept jours de moins qu’il y a un an», a dit Nathalie Bégin, présidente du conseil d’administration de la CIGM.

«Ce sont les unifamiliales et les plex qui se vendent le plus rapidement, soit en 72 jours en moyenne, tandis que les copropriétés mettent 94 jours avant d’afficher la mention "Vendu"», a poursuivi Mme Bégin.

Du côté des copropriétés, 1256 ventes ont été enregistrées, en hausse de 10 %. Les ventes de plex (436) et de maisons unifamiliales (1930) ont pour leur part crû de 6 % et de 3 %, respectivement.