/finance/homepage

Hausse du prix des pièces

Surtaxes américaines et canadiennes: les manufacturiers en souffrent

Louis Cloutier | TVA Nouvelles 

L'imposition récente de surtaxes réciproques sur l'acier et l'aluminium aux États-Unis et au Canada provoque un effet à la hausse du prix des pièces métalliques manufacturées au Québec, déplorent des manufacturiers.

«Il y a inflation, a souligné Yves Lacroix, président de FAB 3R de Trois-Rivières. Chez nous, avec les projets, on peut penser à un 20 % d'augmentation juste sur la base du matériel sur l'ensemble d'un projet.»

Pour les fabricants, le plus sérieux c'est qu'ils peinent à se retrouver dans les nouvelles formalités douanières. On compte environ 1500 situations différentes déterminant si une pièce métallique est assujettie ou non aux surtaxes, selon sa taille, sa forme, sa composition, son niveau de transformation et son parcours.

La confusion est telle que les manufacturiers sont invités à suivre une formation sur la question. «L'entreprise n'a pas le choix de s'intéresser à sa procédure douanière, à sa conformité douanière pour éviter les mauvaises surprises», a fait savoir Louise Chevanelle, spécialiste en douanes.

Les manufacturiers réclament l'abolition des surtaxes et l'application intégrale de l'accord de libre-échange.

Pour Yves D. Gagnon, consultant industriel, la surtaxe est une surprise. «On pensait que ça allait être temporaire, a-t-il dit. L'impact c'est que les manufacturiers lorsqu'ils importent ou exportent ne sont pas au fait de tous les risques qui viennent avec ça.»