/news/world

Après être revenu sur ses aveux

Le «gendre idéal» avoue de nouveau être le meurtrier de sa femme

Agence France-Presse

Jonathann Daval a de nouveau avoué être le meurtrier de sa femme Alexia, craquant lors d'une confrontation avec la mère de la victime vendredi au tribunal de grande instance de Besançon, a annoncé le procureur de la République Etienne Manteaux.

À LIRE ÉGALEMENT

Le mari de la joggeuse retrouvée morte avoue avoir tué son épouse

Le «gendre idéal» inculpé pour le meurtre de la joggeuse

Après avoir reconnu avoir étranglé sa femme, «le gendre idéal» revient sur ses aveux

«Monsieur Daval s'est réfugié dans son déni pour, au bout d'une heure et quart, une heure vingt de confrontation, s'effondrer en sanglots et avouer finalement qu'il avait donné la mort à Alexia Daval», a déclaré le procureur de Besançon devant la presse.

Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval, s'est dite «soulagée» après que son gendre Jonathann Daval a de nouveau avoué, confronté à elle, le meurtre.

«Je suis soulagée», a-t-elle dit à l'issue d'une confrontation particulièrement dramatique avec Jonathann Daval, qui a éclaté en sanglots et avoué le meurtre d'Alexia après plus d'une heure et quart de dénégations. Selon le procureur, après ses aveux, Jonathan Daval «s'est mis à genoux devant sa belle-mère, manifestement pour solliciter son pardon».