/news/currentevents

Blocage du centre de tri Léo-Blanchette à Montréal

Agence QMI

Des manifestants ont perturbé les activités de Postes Canada en bloquant l'entrée du centre de tri Léo-Blanchette, lundi soir, à Montréal.

Un barrage illégal a été érigé entre 17 h 30 et 20 h par des gens qui souhaitaient ralentir la livraison du courrier et des colis en bloquant le passage de camions au centre de tri.

«Ces gens ne sont pas des employés de Postes Canada et n’y sont aucunement affiliés», a toutefois assuré Postes Canada dans un courriel adressé à l'Agence QMI.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes a aussi indiqué que le blocage a été effectué par des gens qui ne sont pas membres du syndicat.

Le Service de police de la Ville de Montréal a été appelé à intervenir au centre de tri. Les manifestants se sont dispersés à l'arrivée des policiers, a constaté l'Agence QMI.

«Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour gérer les activités illégales affectant la levée et la livraison du courrier et des colis. Nous avons des engagements contractuels auprès de nos clients et des obligations réglementaires concernant l’acheminement du courrier important à tous les Canadiens», a commenté Postes Canada.

D'autres blocages d'installations de Postes Canada sont survenus au pays ces derniers jours, à la suite de l'adoption d'une loi spéciale par Ottawa qui a forcé le retour au travail des employés de la société d'État. Celle-ci est entrée en vigueur le 27 novembre, après un peu plus d'un mois de grèves tournantes qui ont perturbé les livraisons de colis.

Selon Postes Canada environ 6 millions de colis se sont accumulés au pays en raison des grèves. L'entreprise a reconnu ne pas pouvoir assurer qu'elle parviendra à réaliser toutes ses livraisons avant Noël.

Dans la même catégorie