/regional/quebec/quebec

Labeaume veut que les vestiges soient exposés

Le maire Régis Labeaume voudrait exposer les vestiges de la palissade de Beaucours, qui ont été récemment découverts dans le Vieux-Québec, à la nouvelle Maison des sciences de Québec.

C’est ce que le maire de Québec a indiqué mercredi en marge des comités pléniers à la Ville. «J’ai proposé au premier ministre du Québec qu’on emmène et installe ça dans un milieu de sauvegarde et, avec des effets d’optique, reproduire la palissade au complet, a-t-il suggéré. Ce serait vraiment spectaculaire. T’aurais le vestige avec l’utilisation moderne de l’optique pour reproduire la palissade d’antan.»

Dans tous les cas, rien ne pourra être fait avant deux ou trois ans, puisque le bois doit être séché avant d’envisager un quelconque transfert, a convenu le maire.

Les vestiges, ainsi que d’autres artéfacts de la Ville de Québec, seraient ainsi déménagés dans la future Maison des sciences, située au pavillon Jérôme-Demers du Séminaire de Québec. «On veut faire en sorte que l’archéologie et la conservation du patrimoine, ce soit quelque chose de plus concret et moderne», a insisté le maire en référence aux présentations hautement technologiques qu’il aimerait voir mises en place.

Même si ce vaste projet en est à ses balbutiements, M. Labeaume espère déjà que le fédéral «fera un geste de bonne foi» en participant à son financement. Ce serait une façon pour Ottawa de réparer la perception qui a suivi le transfert de plusieurs artéfacts de Québec vers Gatineau, a laissé entendre le maire.

Le «oui, mais...» de l’opposition

De son côté, Jean-François Gosselin a affirmé que «c’est une bonne idée de vouloir préserver notre patrimoine historique». Cela dit, le chef de l’opposition à l’hôtel de ville a dit vouloir «attendre de voir combien ça coûte» avant de se prononcer plus en détail sur le sujet.

Datant de 1693, les deuxièmes fortifications de Québec ont été découvertes – et entièrement récupérées – en très bon état, cet automne, dans le Vieux-Québec.